English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Apprendre demande-t-il un effort ?
Rubrique : Gérer son temps et ses priorités,L'humeur du jour,Les clés de l'employabilité Publié le vendredi, 15 février 2019
   

Nous venons de terminer, chez un de nos clients, notre programme « Expertise Partagée », un parcours qui favorise le transfert de savoir. Avec un mélange de formations présentielles et à distance, les participants créent des parcours mixant formation, tutorat et mentorat pour transférer une partie de leur savoir.

Le jury de managers qui a apprécié les présentations de ceux-ci a été étonné par la qualité du travail réalisé et ce que ces derniers en ont tiré.

Les participants ont à la fois exprimé leur satisfaction d’avoir progressé tout en regrettant le temps nécessaire qu’il a fallu y consentir.

D’où mon interrogation : apprendre demande-t-il un effort ?

« Non » peuvent dire certains, il suffit que ce soit ludique, agréable, adapté à la demande des participants et tout ira bien. La preuve ? Avec la méthode Montessori par exemple, les enfants apprennent en douceur. De même, avec des jeux en groupe ou vidéo, de nombreux messages peuvent être compris.

« Oui » répondent d’autres. Comprendre est une chose. Pratiquer et intégrer dans ses habitudes de nouvelles façons de faire ou de penser demande du temps et un effort. Il faut environ 21 jours pour intégrer une nouvelle pratique (le temps de changer nos synapses).

Ce décalage d’opinions tient à plusieurs causes (liste non exhaustive) :

  • Un matraquage médiatique qui nous explique que tout est simple et facile : « Yakafaukon ». Je ne parle pas seulement de la formation, mais aussi des ordinateurs, des smartphones, des voitures, de la cuisine… Acquérir une dextérité dans quelque chose demande et a toujours exigé de nombreuses heures de pratique. Le peintre qui réalise un tableau en quelques coups de pinceaux a travaillé en amont des heures et des heures pour s’y préparer.
  • Le goût de l’urgence qui prévaut dans notre société. Apprendre demande de clarifier ses priorités et de prendre du temps pour cela. Pour cela, l’appui de l’encadrement est nécessaire. Or les discours sont parfois un peu ambivalents à ce niveau.
  • Apprendre demande de la motivation. En avoir envie, et aussi en avoir l’utilité et l’usage. Là aussi, l’environnement le favorise-t-il ? Votre encadrant, à l’issue d’une formation que vous avez suivie, vous demande-t-il comment vous allez les appliquer ?

Pour ma part, apprendre demandera toujours un effort, encore peut-on l’adoucir et le motiver par toutes sortes de méthodes.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales