English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce L’évaluation des compétences a-t-elle un avenir ?
Rubrique : L'humeur du jour,Mieux gérer le changement permanent Publié le vendredi, 29 septembre 2017
   

L’évaluation des compétences a-t-elle un avenir ?

Nous allons rentrer dans la période des évaluations de fin d’année. Bien sûr, elles ont lieu plutôt vers décembre / janvier, mais que vous soyez manager ou collaborateur, il est temps de les préparer. Oui, mais comment ?

Il y a d’abord l’évaluation sur les objectifs de l’an passé (ou en cours). Son avantage est de faire le point sur les réalisations et de mesurer les compétences mises en œuvre pour les atteindre ou non. Sa limite est que l’atteinte des objectifs n’est plus le fruit du travail d’une seule personne, mais d’une équipe (projet ou non), voire d’un environnement plus global.

Il y a ensuite la fixation d’objectifs. Comme dans le paragraphe précédent, mis à part des personnes en production ou des vendeurs, beaucoup d’objectifs sont transverse et deviennent difficiles à apprécier.  Ainsi, chez un de mes clients, un des objectifs était l’an passée : « contribution à la qualité perçue par le client ». Même si cela souligne l’importance pour l’entreprise, il est difficile d’évaluer quelqu’un sur un tel critère.

Il y a enfin l’appréciation des compétences à développer pour atteindre les objectifs. Vaste sujet. Faut-il chercher à améliorer les points faibles (approche française) ou plutôt miser sur les points forts (approche anglo-saxonne) ? Sujet difficile, parce que les compétences (notamment en termes de savoir-être) portent souvent sur des compétences passées ou actuelles : écoute, empathie, savoir, savoir-faire…

C’est utile, mais cela ne suffit pas. Voici une liste de compétences qui nous seront utiles demain (si ce n’est aujourd’hui) :

  • La flexibilité au sens de l’agilité, l’adaptabilité, la capacité à se remettre en question, à avancer malgré le changement ;
  • La pensée critique comme la capacité à challenger l’existant, à construire, à questionner, à interroger l’existant ;
  • La créativité, c’est à dire la capacité à proposer, innover, inventer et à sortir des sentiers battus ;
  • L’intelligence collective qui pourrait regrouper l’Intelligence Emotionnelle, la capacité à collaborer, la communication, le « travailler ensemble »…

Sans oublier les compétences techniques (« HardSkills ») nécessaires telles que l’IT, la maîtrise du digital ou bien encore les langues… (source : https://goo.gl/vWR3wh).

C’est une piste intéressante de renouvellement.

  • Avez-vous pensé à le mesurer auprès de vos collaborateurs ?
  • Et votre manager, vous challenge-t-il à ces sujets ?

A vous de devenir force de proposition, sous peine de voir l’évaluation des compétences, un entretien sans sujet.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Information légales