English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Réapprendre à faire apprendre
Rubrique : L'humeur du jour,Lectures d'Hercule Martin,Les clés de l'employabilité,Mieux gérer le changement permanent Publié le vendredi, 22 février 2019
   

Beaucoup d’entreprises abordent l’apprentissage et le développement de compétences en transposant en digital ce qu’elles faisaient auparavant. « Vous voulez apprendre le leadership ? Voici un Mooc ou une formation standard en deux jours ! »

Elles ne tiennent pas toujours compte des avancées en termes de neurosciences, de psychologie, de sociologie et de pédagogie, sur ce qui fonctionne dans l’apprentissage en général et dans l’apprentissage des adultes en particulier.

Quelques exemples extraits de notre pratique et de nos expériences :

  • Des études montrent que les échanges facilitent l’apprentissage en stimulant le système nerveux parasympathique. Les travaux en groupe peuvent donc aider les gens à traiter de nouvelles idées et à apprendre davantage que lorsqu’ils travaillent seuls.
  • Les formations sont plus efficaces lorsqu’elles sont adaptées et accolées à des besoins professionnels spécifiques ou des attentes.
  • Le micro-apprentissage – c’est-à-dire la présentation de l’information en courtes périodes de 15 à 30 minutes – est plus efficace que des séances plus longues.
  • Le big data peut aider à personnaliser et à mesurer les expériences d’apprentissage. Les spécialistes du marketing, par exemple, savent à quel moment de la journée les gens ouvrent leurs messages le plus souvent, combien de temps ils s’engagent et quelles méthodes les capturent le plus. Les cours et les programmes de formation et de perfectionnement ne devraient pas être différents en offrant différentes alternatives et différents supports pour apprendre.
  • Faites de l’apprentissage un complément et non un correctif. La recherche en neurosciences montre que la peur ou le risque d’échec peut bloquer les voies neurales essentielles à l’apprentissage.
  • De même, les tests peuvent être stressants et peuvent contribuer au décrochage. Les meilleurs environnements d’apprentissage soutiennent les employés et ne les stressent pas.

Enfin, à la base de tout cela, un des premiers principes de l’apprentissage est que les gens apprennent ce qu’ils veulent apprendre. Les leaders doivent donc être conscient de leur rôle d’inspirateur des collaborateurs vers un état d’esprit d’amélioration continue de leurs compétences. Ils doivent jouer un rôle de modèle et valoriser l’apprentissage.

Bien sûr, votre entreprise le fait déjà…

Sinon, vous commencez par quoi ?

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales