English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Transmettre challenge n° 34 Monter en expertise par la pratique délibérée
Rubrique : Lectures d'Hercule Martin,Les clés de l'employabilité,Mieux gérer le changement permanent,transmission Publié le mercredi, 1 avril 2020
   

Est-ce une question de temps ou une question pratique ? Malcolm Gladwell, auteur du livre «Tous winners » a affirmé qu’il fallait 10.000 heures de pratique pour devenir un expert. Des études contradictoires ont montré qu’il ne fallait pas confondre l’esprit et la lettre. Faire 10.000 heures de la même chose (à quelques variantes près) ne fait pas de vous un expert, mais un automate. Par contre, réfléchir à ce que vous faites et veiller à la qualité de votre pratique est bien plus efficace.

C’est ce que Anders Ericsson appelle « la pratique délibérée » : Il s’agit d’adopter une approche systématique et spécifique de l’amélioration qui se construit au fil du temps, plutôt que de simplement faire la même chose encore et encore.

La différence entre une pratique répétitive dénuée de sens et une pratique délibérée plus ciblée se résume à savoir où vous devez vous améliorer et à vous concentrer intensément sur l’amélioration dans ce domaine. C’est-à-dire se concentrer très délibérément sur les sous-compétences étroites nécessaires pour constituer une compétence globale.

Comment entrer dans une démarche de pratique délibérée ? Quelques règles :

  1. Comprendre et asseoir sa motivation
  2. Se fixer un objectif « SMART »
  3. Déconstruire la compétence et travailler une sous-compétence à la fois
  4. Pratiquer, pratiquer… jusqu’à la quasi perfection. Attention : préférez la qualité (= des moments de concentration) à la quantité (= heures). Il vaut mieux une heure pleinement concentré que sept heures en étant absent mentalement.
  5. Apprenez des experts : un mentor, l’observation d’un professionnel…
  6. Faites le point régulièrement sur vos progrès et ajuster vos objectifs.
  7. Accordez-vous régulièrement des temps de pause.

Quelques astuces :

  1. Acceptez les erreurs et les échecs. Cela fait partie de l’apprentissage.
  2. Supprimez les distractions durant la pratique (smartphone, grignotage…)
  3. Enseignez à votre tour : cela vous oblige à approfondir votre savoir et votre savoir-faire

En résumé, quel que soit le sujet, le domaine ou la filière en question, la pratique délibérée est l’une des meilleures tactiques pour se mettre à niveau plus rapidement. Ce n’est certainement pas facile (qu’est-ce qui l’est ?) mais on ne peut pas nier qu’elle donne des résultats. Des résultats qui sont généralement meilleurs que la répétition aveugle. S’engager à s’entraîner et se donner à fond, repousser ses limites et étendre sa zone de confort, voilà ce qui vous aidera considérablement à atteindre votre objectif.

Bien sûr, vous pratiquez cela. Pourtant, le stakhanovisme est toujours présent dans notre culture : on glorifie celui qui travaille 15 heures par jour sans s’occuper si c’est vraiment efficace ( cela l’est rarement), les process « mécaniques » sont peu discutés et rebattus, l’erreur n’est pas bien considérée…

Alors, qu’avez-vous mis en place pour y parvenir dans un tel environnement ?

Pour ma part, j’enseigne aux autres : cela m’aide à mieux comprendre ce que je fais, pourquoi je le fais et cela m’aide à m’améliorer.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales