English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Transmettre Challenge n° 8 Faites endosser le costume de la réussite
Rubrique : L'humeur du jour,Les clés de l'employabilité Publié le mercredi, 25 septembre 2019
   

L’effet Pygmalion et l’effet de la prédiction ont été démontrés. L’importance du regard bienveillant vis à vis des apprenants est essentiel à leur réussite.

L’effet Pygmalion est connu comme l’influence qu’une personne peut exercer sur une autre, selon l’image qu’elle se fait d’elle-même. Leurs croyances peuvent influencer la performance de l’autre ; de cette façon ils chercheront à réaliser leurs attentes et à devenir réalité avec des comportements qui ont tendance à les confirmer. Cet effet est aussi connu sous le nom de « prophétie auto-réalisatrice ».

L’origine de l’effet Pygmalion remonte à la mythologie grecque lorsqu’un roi de Chypre trouvait très difficile de tomber amoureux d’une femme, car aucune ne lui semblait parfaite. Le sculpteur Pygmalion décida de faire une sculpture en ivoire qu’il allait appeler Galatée. L’amour que ce roi professait pour sa perfection était tel qu’il demanda à Vénus de faire d’elle une vraie femme. Avec ce mythe, il est reflété qu’il voulait tellement croire que la sculpture était vivante qu’il a finalement réussi à la faire ainsi.

Se sentir apprécié augmente les chances de succès :

  • D’une part, si quelqu’un nous apprécie, nous encourage ou croit que nous sommes capables d’atteindre certains objectifs, il contribuera à la création de croyances positives à notre sujet qui nous permettent d’atteindre nos objectifs.
  • D’autre part, si, au contraire, une personne n’est pas capable de percevoir de bonnes capacités en nous ou ne fait tout simplement pas confiance, cela contribuera négativement à notre estime de soi et bien sûr à notre capacité à réaliser ce que nous voulons, générant ainsi des croyances qui auront un caractère limitant.

Cet effet a été observé aussi bien en classe qu’en entreprise, en référence à l’influence que les sachants exercent sur leurs apprenants.

Dans le titre de l’article, le costume est virtuel, c’est notre regard et nos perceptions.

Il faut travailler sur soi afin d’adopter une attitude positive avec les apprenants, avec tous les apprenants.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales