English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Transmettre challenge n°28 Est-ce que je donne envie d’apprendre ?
Rubrique : L'humeur du jour,Le manager acteur de la transformation,Lectures d'Hercule Martin,Les clés de l'employabilité,transmission Publié le mercredi, 19 février 2020
   

 

Une deuxième conférence lors du salon digital de janvier m’a intéressé : celle de Thinkovery. Un questionnement où comme toujours la réponse est compliquée. La question : « est-ce que mon approche pédagogique donne envie d’apprendre ? ».

Voici sept questions à vous poser avant toute conception pédagogique ou, au pire après, pour tester votre travail. Cela peut vous paraître bateau, mais si vous analysez vos parcours (les vôtres ou ceux que vous avez récemment suivis), vous risquez des surprises.

J’irai même plus loin : le mieux, c’est de faire faire le travail par vos participants. Vous trouverez ci-après quelques exemples issus de mes pratiques.

  1. Avez-vous caractériser vos cibles ? Même si votre public est grosso modo le même, il peut varier en termes de motivations, usages et…freins. Avez-vous pensé à le sonder ? Personnellement, si je ne peux le faire en amont, je le fais dès l’ouverture et adapte en direct mon programme.
  2. Quelle est votre promesse de valeur ? Qu’est-ce que vous promettez à vos apprenants à la fin de votre action ? Est-ce que cela répond à une motivation intrinsèque ? Extrinsèque ? (cf. notre billet de la semaine dernière). Je demande aussi dès l’ouverture à mes apprenants ce que veut dire pour eux un parcours réussi et un parcours raté. Tout est dit. 
  3. Comment allez-vous entretenir leur attention ? L’attention est sélective. Elle s’use en moyenne au bout de 12’ : comment allez-vous la relancer ? l’entretenir ? Je limite mes slides à 20/ jour et je multiplie les travaux en groupes qui tournent et qui bougent dans la salle. 
  4. Allez-vous jouer sur leurs émotions ? Ce que nous mémorisons le mieux, c’est une information liée à une émotion. Elle  s’inscrit dans notre mémoire à long terme. L’émotion peut être positive ou négative. Sa forme peut être variée : personnellement, je demande souvent à mes apprenants de composer une chanson qui résume l’apprentissage. Mémorisation garantie !
  5. Racontez une ou des histoires ! prenez un sujet, un thème, faites du storytelling !    Vous pouvez par exemple vous inspirer du cycle du héros de Campbell ou encore mieux faire résumer la formation par vos apprenants sous ce format.
  6. Utilisez les images mentales ! L’image mentale est une représentation imagée d’un concept que l’apprenant peut s’approprier. J’utilise par exemple du photolangage.
  7. Bien séquencer le contenu : le trop est l’ennemi du bien. Découpez votre projet en capsules avec à chaque trois idées à retenir.  Je leur fais construire un guide résumé de la journée tout au long de celle-ci

En bref, soyez fainéant : les meilleurs pédagogues, ce sont les apprenants : ils savent ce qu’ils veulent et comment ils le veulent pour eux-mêmes.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales