English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Transmettre challenge n°32 Comment motiver un apprenant à distance grâce à la théorie du renforcement
Rubrique : Les clés de l'employabilité,transmission Publié le jeudi, 19 mars 2020
   

Vous aviez peut-être l’habitude de transmettre en face-à-face. Le simple fait de votre présence ou  votre comportement non-verbal et para-verbal  peuvent jouer un rôle dans la motivation de votre apprenant.  Que faire lorsque l’apprenant est à distance et/ou en télétravail ? La théorie du renforcement peut vous y aider.

En psychologie, le renforcement est un procédé qui augmente la probabilité de répétition d’un comportement. Le renforcement est basé sur des renforceurs.

Un  renforcement positif consiste à donner au sujet un stimulus agréable, c’est un événement qui augmente la fréquence d’apparition d’un comportement grâce à l’apparition d’un stimulus agréable. Exemple : vous passez du temps à enjoliver une présentation et votre manager vous en félicite. La félicitation est ce stimulus.

Le renforcement négatif consiste à supprimer un stimulus. C’est un événement qui augmente la fréquence d’apparition d’un comportement grâce à un retrait ou à l’arrêt d’un stimulus. Exemple : votre manager contrôlait tout votre travail et maintenant il vous laisse de l’autonomie sur tout ou partie de votre travail.  Le retrait du contrôle est votre renforceur négatif.

Pour être efficace, un renforceur se doit

  • Immédiat, pour que le cerveau fasse le lien ;
  • Adapté à l’apprenant et à ses besoins et attentes.

Cela suppose bien connaître votre apprenant.

Comment s’y prendre ? Définie en 1975 par le psychologue américain Edward Deci, la théorie de la motivation intrinsèque et extrinsèque distingue deux  forces qui orientent les comportements et les actions de chacun :

  • une force interne dont le but est la recherche du plaisir (motivation intrinsèque),
  • une force externe qui oblige à agir en réponse à une circonstance extérieure (motivation extrinsèque).

La première motivation, propre à l’individu, est libre, alors que la seconde est imposée.

La motivation intrinsèque peut se traduire de deux manières :

  • l’apprenant aime travailler en équipe : vous pouvez lui donner des tâches et des objectifs à faire en binôme ou en équipe.

Le renforcement que vous pouvez lui apporter est de lui faire narrer les gains que cela lui a procuré (en termes de plaisir, d’apprentissage…). Il va s’auto-renforcer des actions collectives qu’il réalise.

  • l’apprenant aime le travail bien fait : attention ! Nous avons chacun une définition de la perfection. Prenez donc bien le temps de vérifier avec lui ce qu’il entend et comprend comme un travail bien fait (pour éviter la sous-qualité ou la sur-qualité).

Le renforcement que vous pouvez lui apporter est de valoriser le travail réalisé et ce qu’il en a tiré.

La motivation extrinsèque vient de l’extérieur : ce peut être un objectif à atteindre avec une « carotte » au bout (félicitations, prime…).

Le renforcement peut se traduire par des objectifs avec des jalons qui stimulent.

En bref, rappelez-vous que la distance peut démotiver. A vous, dans vos interventions avec l’apprenant de le stimuler en tenant compte de l’absence du face-à-face.  Prenez donc plus de temps dans vos relations à distance pour valoriser(motivation extrinsèque) ou faire parler vos apprenants.

 

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales