English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Valorisez votre personnalité
Rubrique : L'humeur du jour,Lectures d'Hercule Martin,Les clés de l'employabilité Publié le vendredi, 1 décembre 2017
   

Blog semaine 49 PersonnalitéDans son livre « Good to Great », Jim Collins met en avant ce qui permet à une entreprise de se différencier et de devenir une organisation exceptionnelle. Parmi les thèmes abordés, l’auteur souligne l’importance non seulement d’avoir les bonnes personnes à bord (« Getting the Right People on the Bus »), mais aussi de les avoir au bon endroit.

Là où cela devient intéressant, c’est lorsqu’il explique que bien plus important que l’expérience, l’éducation ou les qualifications, c’est la personnalité qui fait la différence.  C’est pour lui, la clé numéro 1 d’un recrutement. En fait il utilise le mot anglais « Character », que je préfère traduire par « personnalité », parce que le mot anglais est, en français, un peu réducteur.

Alors, que ce soit pour postuler en interne ou en externe, comment pouvez-vous mettre en avant votre personnalité ? Selon sa définition, la personnalité est l’essence d’une personne et détermine ce qu’elle croit et comment elle se comporte. Arrivé à l’âge adulte, la personnalité de quelqu’un peut évoluer, mais ne change pas fondamentalement.  Selon les approches du MBTI, nous changeons deux fois dans notre vie : la première fois, en passant du monde étudiant à la vie professionnelle active, et la seconde fois, vers la cinquantaine, lorsque nos enfants quittent le nid familial.

Comment en prendre conscience ?

  • D’abord une analyse de vos performances passées. Mais attention ! Vous pouvez réussir, malgré vous, avec de la chance ou rater parce que la conjoncture vous était trop défavorable. Donc, regardez surtout les compétences mises en œuvre*.
  • Ensuite, en prenant conscience de votre style de travail. Etes-vous plutôt orienté objectif ? Perfectionniste ? Le travail en équipe ? … Il n’y a pas de bons ou mauvais styles. Vous pouvez vous reconnaître dans plusieurs d’entre eux, cependant l’important est de déterminer votre style prédominant.
  • Enfin, votre environnement de travail : certains aiment le travail en transverse et une grande souplesse dans les rapports quand d’autres préfèrent des cadres de travail bien clairs ou des petites structures à taille humaine.

Tout cela peut vous paraître évident, mais si dans l’heure qui suit, le RH (ou un chasseur de têtes) vous propose un poste, êtes-vous au clair avec ces questions ?

Bien sûr, vous pouvez vous appuyer sur des bilans de compétences passés (mais cela ne mesure souvent que les compétences passées utilisées) ou des profils comportementaux (MBTI, Arc en Ciel…). Le tout est de prendre le temps de les lire et d’y réfléchir.

Lors de mes accompagnements en coaching, je constate que la majorité des coachés sont tellement dans l’action et l’urgence qu’ils ont négligé cette dimension (et parfois raté des opportunités ou au contraire pris des chemins qui ne leur convenaient pas, non pas en termes de savoir-faire, mais d’environnement par exemple.

Socrate avait bien raison lorsqu’il avait fait inscrire au fronton de son école « Connais-toi toi-même ».

Source : http://www.seay.us/newsletters.asp?ARTICLE_ID=41

* Si vous souhaitez une grille simple d’analyse, envoyez moi un mail (grodach@dalett.com)

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Information légales