English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Aucune idée n’est incongrue, il faut se lâcher !
Rubrique : Lectures d'Hercule Martin Publié le samedi, 26 avril 2008
   

Pour les experts, la créativité serait comme un muscle : existante, mais trop peu sollicitée. Des méthodes simples permettent d’innover dans la pratique managériale ou technique. À condition d’accepter une touche d’irrationnel. Avec, à la fin des extraits du livre de Patrick Duhoux « Développez sa créativité » et…. jeudi un exercice !

Maintenant que les entreprises ont optimisé leurs coûts de production, l’enjeu porte aujourd’hui sur la différenciation des produits et des services. Elles veulent des cadres capables d’impulser cette démarche, qui oseront défendre des projets plus innovants. C’est sur la capacité de leurs cadres à innover et à créer plus que les entreprises parient. Le besoin de se renouveler se fait aussi sentir chez les salariés, à la recherche de solutions pour mieux communiquer et améliorer leurs pratiques..

Le credo des stages de créativité : être créatif, c’est possible, à condition d’accepter de changer de regard. Pour les experts, en effet, il ne s’agit pas d’une question de disposition génétique. Nous porterions tous en nous ce potentiel dans notre cerveau, situé dans le cortex préfrontal, berceau de la pensée globale. Nous sommes tous naturellement disposés à être créatifs. Simplement, c’est l’environnement culturel et social qui favorisera ou non cette expression.

Le conformisme et la routine asphyxient et privent notre esprit de l’air dont il a besoin pour créer.. Il serait donc possible de réveiller notre imagination assoupie et d’apprendre à la stimuler avec quelques recettes simples. Pour cela, encore faut-il en prendre conscience : car outre son caractère très subjectif, nous sommes souvent inventifs… à notre insu : la créativité ne s’exprime pas forcément dans un contexte professionnel. Savoir bricoler avec peu de moyens ou être capable d’ajuster son discours en temps réel en élaborant d’autres solutions sont aussi signes de créativité..

Autrement dit, notre faculté à improviser, à trouver des solutions dans un contexte difficile témoigne tout autant de notre capacité à créer. Mieux, il n’y aurait pas une seule forme de créativité, mais plusieurs : certaines personnes seront plus à l’aise dans la génération d’idées, d’autres sauront mieux attraper les plus intéressantes au vol ou les concrétiser et les mettre en œuvre. L’un n’exclut pas l’autre, mais l’objectif est de cerner le terrain où la personne se sentira le plus à l’aise.

Autre précepte : pour germer, les idées ont besoin de liberté, de fantaisie et de spontanéité. Le conformisme et la routine asphyxient et privent littéralement notre esprit de l’air dont il a besoin pour créer. Ce n’est donc pas un hasard si tous les stages en créativité appliquée proposent une pédagogie aussi ludique que déroutante de prime abord. On s’y retrouve plongé d’emblée dans des situations inédites, où l’on joue avec les mots, où la matière ou les images permettent de penser autrement. Pour être créatif, il faut s’affranchir des consignes. Cela suppose de prendre des risques

Comment avoir de nouvelles idées ? De manière très simple, en associant librement les mots, en recourant à l’évocation suggérée par une image ou un début de phrase, comme le fameux « il était une fois… » ou encore « mon entreprise, c’est comme… ». Un plaisir presque enfantin, qui fonctionne sur l’analogie. Toute la pédagogie ludique de la créativité repose sur ce principe.

Les conseils de Patrick Duhoux, pédagogue et spécialiste, co-auteur de « Développer sa créativité », paru aux éditions du Retz.

Osez revisiter certains codes. Par exemple, proposez que la réunion d’équipe se déroule dans un autre lieu, devant un buffet et debout, pour briser les habitudes. Ou encore qu’elle soit animée à tour de rôle par un collaborateur. Le lieu est important pour stimuler les idées : bannissez les salles de réunion peu ou mal éclairées et réfléchissez à des espaces plus conviviaux. Décorer un bureau et mettre de la musique en fond sonore sont à la portée de chacun !

Faites-vous des rendez-vous personnels. Autorisez-vous à casser vos habitudes : changez d’itinéraire pour aller au travail, allez au cinéma à midi, lisez des magazines radicalement différents de votre univers… Sortir de l’habituel et de la routine oblige à revisiter les choses autrement et favorise la créativité.

Arrêtez de dire « oui, mais ». Astreignez-vous à écouter une idée exprimée par un collaborateur jusqu’au bout, sans juger. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il faut laisser du temps aux idées pour aller plus vite après. Après tout, son idée ne sera peut-être pas utilisable sur le projet en cours, mais vous en donnera peut-être une autre pour le prochain…

A jeudi pour un exercice !

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales