English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Carrière : êtes-vous, en termes de concentration, plutôt ouvert ou fermé ?
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 25 février 2012
   

L’image classique de la personne concentrée est celle de quelqu’un la tête entre les mains et qui se consacre à sa tâche en oubliant tout le reste. Mais est-ce la seule forme de concentration ?

Il a quelques semaines, j’ai consacré un billet aux hyperactifs. Eux se prennent rarement la tête entre les mains, trop occupés à papillonner d’un sujet à un autre. Cette forme de concentration dite « ouverte » nous permet de mieux saisir ce qui nous entoure. C’est le genre de concentration que nous avons quand nous nous laissons porter par un morceau de musique, une odeur ou un paysage qui nous inspire. C’est aussi ce qui nous inspire lorsque passager d’une voiture ou d’un train nous nous laissons porter par le mouvement.

Les deux formes de concentration sont utiles et nous permettent de bien tirer parti de notre cerveau. En effet, le mode « ouverture » favorise la détente, l’exploration, l’absence de préjugés et est plus ludique. Le mode « fermé », plus adapté pour la résolution d’un problème, est plus rigide, étroit et fermé. Nous avons les deux en nous, mais chacun en favorise plus un que l’autre.

Paul McKenna, un spécialiste de l’auto-développement, a développé le concept du curseur de concentration pour favoriser le développement du moins utilisé. Il suggère ainsi un exercice appelé « le curseur de concentration ». Imaginez que vous ayez une table de mixage de son. Lors d’une même situation (que ce soit la résolution d’un problème ou l’écoute d’un morceau de musique) faites bouger le curseur de la concentration fermée à la concentration ouverte et retour. Cela aura l’avantage de vous permettre devoir une même réalité sous deux angles différents. Cela sera bien utile pour dialoguer avec les autres (ceux qui ont des modes de concentration différents), mais aussi pour appréciez votre propre réalité : votre parcours professionnel, à date, doit-il s’analyser comme un long tube (concentration fermée) ou comme une source d’opportunités pour évoluer, voire changer (concentration ouverte).

Avec la concentration fermée, vous apprendrez à tirer parti de votre expertise. Avec celle ouverte, à voir des opportunités dans d’autres secteurs. Ainsi des architectes réussissent très bien en marketing de grande consommation parce qu’ils apportent un regard différent sur les produits.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales