English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Carrière : savez-vous partir à temps ?
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 6 octobre 2012
   

Dans une évolution professionnelle, savez-vous partir à temps ? Cela peut être pour évoluer au sein de la même entreprise ou aller chercher fortune ailleurs. Il n’existe pas de règle optimale en la matière, mais en moyenne, la durée optimale dans un poste est estimée à environ trois à quatre ans. Bien sûr, votre poste lui-même peut évoluer suite à des changements d’environnement ou d’organisation, ce qui peut ouvrir d’autres perspectives de durée. Comme la marge entre l’atteinte de la plénitude du poste et la perte d’occasions en y restant trop longtemps est ténue, posez-vous la question : « savez-vous éviter les pièges qui peuvent vous empêcher de partir à temps ? »

Il y a quatre formes de prise de décision (liste non exhaustive) qui peuvent modifier votre jugement.

Le premier facteur est l’analyse biaisée : vous ne voyez que ce qui vous arrange et reproduisez vos schémas habituels. Vous êtes arrivés là d’une certaine manière (petites annonces, promotion, …) et vous recherchez les mêmes conditions. Vous ne voyez que les aspects positifs, mais pas forcément les signaux avertisseurs.

Le deuxième facteur est la procrastination. Au bout de quelques années dans un poste, vous avez pris vos aises et si des évènements externes ne vous poussent pas à chercher ailleurs, vous avez du mal à quitter votre confort et les routines quotidiennes si sécurisantes…

Le troisième facteur est l’investissement réalisé : le réseau constitué, le travail fait au service d’un projet, la renommée obtenue…Vous n’avons guère envie de quitter les fruits de ce travail même si le marché est déclinant, que vos compétences (et votre réseau) pourraient être utilisées ailleurs, après tout l’effort fourni …

Le quatrième facteur est la valeur que vous attribuez à votre travail. Valeur en termes de reconnaissance sociale (position dans la hiérarchie, exposition aux médias…) ou valeur financière (salaire), vous pouvez avoir tendance à la surestimer. Vos exigences sont fortes et vous ne voulez pas faire de concessions même provisoires.

Si vous faites un retour en arrière sur votre carrière à date, avez-vous le sentiment qu’un ou plusieurs de ces facteurs vous concernent ? Et aujourd’hui, quand pensez-vous que ce sera le bon moment ?

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales