English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce …ce n’est pas forcément le premier qui entre sur le maché, mais le suivant !
Rubrique : Lectures d'Hercule Martin Publié le mercredi, 11 avril 2007
   

Suite de l’article : qui tire le meilleur profit des innvations ?

Une stratégie alternative à la stratégie d’innovation peut s’avérer plus profitable : tirer parti d’innovations embryonnaires développées par d’autres, pour créer un marché de masse. Cette stratégie suppose de mettre l’accent sur trois domaines de compétence particuliers.

  1. Investir dans un suivi attentif de la maturation du marché

Le succès d’une stratégie fondée sur les innovations des autres dépend avant tout de la capacité à répondre à deux enjeux critiques :

  • Repérer les innovations susceptibles de déboucher sur la création d’un nouveau marché de masse

Acquérir une parfaite connaissance du marché pour identifier les innovations prometteuses doit être considéré comme une priorité stratégique. Pour cela, il est important de mettre en place un système de veille sur les recherches en cours, les produits nouvellement mis sur le marché et l’accueil qui leur est réservé. On peut aussi faire du capital-risque, en soutenant financièrement les projets les plus prometteurs, et ainsi être en position favorable pour les racheter.

  • Identifier le moment opportun pour se lancer

Entrer trop tôt sur un marché naissant est dangereux : il n’est pas certain que les niches convergeront vers un marché de masse, et l’avantage va initialement aux entreprises les plus souples et les plus créatives. A l’inverse, se lancer trop tard laisse la porte ouverte à d’autres sociétés pour imposer leur propre standard.

  1. Concevoir une offre capable de séduire le grand public

Pour parvenir à consolider un marché émergent, il est indispensable de développer une offre susceptible d’intéresser la majorité des acheteurs potentiels :

  • Cesser de se focaliser sur la performance technique

Les premiers acheteurs sont souvent attirés par la prouesse technologique ou la nouveauté. Pour séduire un public plus large, il faut souvent miser sur d’autres aspects : simplicité d’utilisation ou esthétique, par exemple.

  • Simplifier le produit pour en baisser le coût

Le marché de masse est rarement prêt à payer le prix de la nouveauté ou de la sophistication technologique. Simplifier le produit peut permettre de baisser les coûts, et donc les prix.

  • Rassurer le client

Si la nouveauté séduit les pionniers, elle présente généralement un caractère inquiétant pour la majorité des clients. Il est donc important d’identifier les craintes que le produit peut susciter et d’imaginer des moyens de les apaiser.

  1. Chercher à inonder rapidement le marché

Faire converger le marché autour de son produit est une course de vitesse. Il est donc indispensable d’engager des moyens importants pour imposer son offre comme le standard du marché :

  • Sacrifier le profit à court terme

Brader son produit peut permettre de devancer les concurrents : l’investissement est alors largement récompensé par la position dominante acquise. C’est le raisonnement qu’a tenu Adobe en distribuant gratuitement son logiciel vedette Acrobat Reader.

  • S’appuyer sur des partenariats

JVC a réussi à imposer son standard de magnétoscope VHS face au Betamax de Sony, pourtant supérieur technologiquement, en octroyant rapidement des licences de fabrication à un grand nombre de constructeurs.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales