English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Chroniques du Vietnam 2
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le vendredi, 28 septembre 2007
   

Il faut changer les planisphères

Nous sommes conditionnés ici par une représentation à plat du monde avec l’Europe au centre, et plus particulièrement la France, nombril du monde. Lorsque vous êtes en Asie, c’est le pacifique qui prend cette place.

Quelques chiffres : il y a 10.000 containers qui transitent chaque jour sur l’Atlantique, 30.000 sur la Pacifique et 50.000 entre les divers ports d’Extreme Orient. Le centre (économique) du monde a changé mais pas notre représentation spatiale. Quand changeropns-nous nos planisphères ? Peut-être qu’avec une France décalée sur les bords, nous prendrions conscience de la marginalisation de notre univers.

Allons plus loin : pour nous, le monde arabe, c’est le maghreb et l’Irak (regardez vos journaux). Pourtant vue d’Asie, le monde arabe est un monde dynamique, entreprenant et plein d’opportunités? Pour eux, c’est Dubaï et Qatar. Voici des exemples de pôles actifs qui servent de passerelle entre différentes parties du monde. Est-ce des références en termes de démocratie ? Non, ce sont des régimes traditionnels. Toutefois, des mécanismes subtils de consultation et la possibilité d’exprimer ses tendances, permettent une large circulation des idées. Il en est de même au Vietnam. Le parti communiste est seul en lice, mais les courants en intere sont nombreux et favorisent un débat.

A côté de cela, notre vieille Europe (et les USA) réclament une démocratie qui, aux yeux des asiatiques, n’assurent guère la stabilité nécessaire au développement : ils vous citent à l’envie le Pakistan et la Thaïlande.

Il en est de même pour le management. Leur mode de management est à la fois dur, traditionnel, basé sur l’ancienneté et… paternaliste. Ils ne se reconnaissent guère dans le mode de management à l’Occidental. Paradoxe : nous cherchons à le transposer dans ces pays à l’heure même où il est gravement malade sur notre continent. Le relatif divorce entre les salariés et leur entreprise en montre les limites.

Les voies de la modestie et de l’humilité semblent mieux adaptés aujourd’hui. Prenons-en de la graine !




     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales