English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Emploi des seniors : qui s’y intéresse ?
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le jeudi, 3 mai 2007
   

Une étude de Manpower dans le monde

Source : Centre de recherches de Manpower

Manpower a mené une étude dans 25 pays sur le recrutement et le marché de l’emploi des seniors. Des disparités très fortes existent : si à Singapour, 48 % des employeurs déclarent mener des actions de recrutement spécifiques vis-à-vis des plus de 50 ans, ils ne sont que 6 % en France.

Bien plus, ils ne sont que 8% en France toujours, à déclarer avoir élaboré un dispositif destiné à maintenir les plus de 50 ans dans l’emploi.

Pourtant, une précédente étude de Manpower indiquait que 40 % des employeurs français étaient d’ores et déjà confrontés à des difficultés de recrutement faute de candidats qualifiés.

Cela n’est pas faute d’avertissements des pouvoirs publics en concertation avec les partenaires sociaux : le Plan national concerté pour l’emploi des seniors (juin 2006), le Plan santé au travail 2005-2009, la loi sur la formation tout au long de la vie (2004) et la réforme des retraites (2003). Des programmes qui mobilisent aujourd’hui l’ensemble des acteurs du marché du travail pour faire face à ces nouveaux défis du marché du travail.

Comme le souligne Jeffrey A. Joerres, Président de Manpower Inc., « nombre d’employeurs dans le monde ne considèrent pas la nécessité de planifier les départs à la retraite qui vont survenir dans les 5 à 10 prochaines années et n’anticipent pas la perte potentielle de compétences et d’expertises que cela va entraîner pour leur société ». A l’échelle mondiale, En ce qui concerne, seuls 21 % des employeurs déclarent avoir initié la mise en place de mesures pour maintenir les seniors dans l’emploi

  • De telles actions prévalent au Japon (83 %), à Singapour (53%), en Amérique du Sud (34%) et en Nouvelle Zélande (33%).
  • A l’inverse, les employeurs en Italie (6%), Espagne (6%), Taiwan (8%), France (8%) et Suède (8%) enregistrent les plus faibles résultats.
     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales