English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Etes-vous fier ou honteux de votre ignorance ?
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 26 mars 2011
   

Le monde aujourd’hui offre de multiples voies pour se réaliser tant au niveau privé que professionnel. Trouver sa voie dans ce labyrinthe n’est pas chose aisée. Alors, êtes-vous plutôt ouvert ou fermé aux signaux faibles qui peuvent vous y aider ?

Savez-vous ce qu’est un sondage avec des données statistiques fiables ? Avez-vous lu Paul Léautaud ? Avez-vous été voir l’exposition consacrée à Basquiat ? En êtes-vous honteux ou fier ?

Pourquoi d’ailleurs ? Pour pouvoir briller en société ? Parce que cela vous est utile ? Parce que vous avez eu des messages durant votre enfance ou votre jeunesse du style : « tu dois savoir cela ! » ou « comment ! Tu ne sais pas cela ? » ? Nous avons souvent une pression sociale à ce sujet. Il est de bon ton d’avoir lu tel livre, vu tel film, voire même de l’apprécier (parce que la mode est là) même s’il vous a ennuyé.

Les évènements actuels du Japon sont illustratifs à la fois de notre ignorance et de notre curiosité sélective. Sur ce sujet, qu’avez-vous fait ? Avez-vous pris le temps d’en lire un peu plus ? De croiser les sources ? De vous interroger ou d’interroger les autres ou avez-vous simplement répété les « vérités » des médias ? Cela va plus loin : vous pouvez être indifférent à ce qui se passe au Japon (« c’est loin », « c’est leur problème ») ou au contraire vous y intéresser par sympathie (« j’admire leur courage »), par transposition (« nous avons en France des centrales construites elles aussi dans des zones inondables et / ou sismiques »), …


En fait, nous ne pouvons pas avoir tout lu, tout vu, tout entendu, tout savoir. Il n’y a pas de honte à ne pas savoir. Personne ne peut prétendre être un Pic de la Mirandole (personnage italien du XVème célèbre pour sa science) qui se targuait (ou à qui on a donné la prétention) de tout savoir. Vous avez le droit de ne pas savoir surtout s’il n’y a pas d’enjeu. Cette réflexion est transposable à notre évolution professionnelle :

  1. Suis-je curieux de ce qui se passe autour de moi ?
  2. Est-ce qu’une meilleure compréhension de mon environnement peut m’aider ?

Posez-vous la question : suis-je ouvert ou non à capter les signaux faibles qui me permettent de mieux me connaître, de comprendre mon environnement, de mieux capter les indices ou les opportunités qui s’offrent à moi ?

Pourquoi ?

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales