English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce LE MANAGEMENT EST-IL UN SOUS PRODUIT DU MARKETING ?
Rubrique : Mieux gérer le changement permanent Publié le vendredi, 12 octobre 2007
   

Si les théories en management ne répondent pas à vos attentes, créez la vôtre ! En voici le mode d’emploi

Souvent, l’approche traditionnelle du management vue par les ingénieurs se résume à : « du bidon, du charabia, de simples cercles et courbes ». Deux étudiants ingénieurs ont voulu pousser le raisonnement jusqu’au bout en s’intéressant à l’aspect de la modélisation : « Ce à quoi nous nous sommes intéressés, c’est aux caractéristiques de la naissance d’un phénomène de mode en stratégie d’entreprise », expliquent les deux auteurs qui ont soutenu leur mémoire de troisième année sur ce thème.

Ils ont ainsi décortiquer les éléments constitutifs de l’émergence d’un phénomène de mode dans le domaine de la stratégie d’entreprise et le langage à tenir puisque, comme le souligne l’un d’entre eux, « chacun peut comprendre les mots à sa façon »:« Prenez un mot à large signification comme valeur, par exemple: tout le monde peut être d’accord, tout le monde veut de la création de valeur ! ».

Pour bien cerner leur sujet, les deux étudiants ont d’abord adopté une démarche _ par voie de rencontres de managers _ qui n’a pas donné satisfaction. « Les réponses étaient convenues, banales », se souvient l’un deux.


Ils ont créé de toutes un concept. Pour gagner en crédibilité, les auteurs ont désigné leur concept sous un vocable anglais, « Strategic Alignment », après l’avoir défini en une dizaine de pages et mis en exergue son articulation basée sur trois credo : l’Etre, le Dire et le Faire. Une vérité assignée sans grande démonstration, symbolisées par trois cercles dont l’intersection commune _ baptisée « effective target zone »_ caractérise la zone d’efficacité maximale de la prise de décision.

Pour en rajouter une couche, il fallait une prestigieuse caution. La théorie a donc été attribuée à deux éminents professeurs de la prestigieuse université de Harvard, avec photo et jaquette du livre censé rassembler leurs réflexions et travaux à l’appui d’un dossier de présentation. Et c’est sur la base de cette démarche scientifique _ invention d’un concept, modélisation, test en environnement réel _ que les deux étudiants ont bâti leur mémoire.

« Nous avons expédié nos dossiers à une centaine de dirigeants, chercheurs, consultants et journalistes », expliquent-ils. Résultat ? 57 % de réponses au courrier. « Des réponses encourageantes. Parfois enthousiastes », poursuit l’étudiant. Seules deux personnes ont fait part de leur soupçon. Mieux, un consultant a même déclaré se servir de cette théorie dans une de ses missions en cours !

Le consultant indépendant _ le plus enthousiaste _ y a vu un concept à la fois juteux pour lui et séducteur pour son client. L’opérationnel comme le stratégiste d’entreprise s’est soucié d’application concrète, opérationnelle et à très court terme. Seuls les consultants de grands cabinets, tout en ne remettant pas en cause l’authenticité de la méthode, ont eu une réaction de rejet…sur le format. « Quant aux journalistes, nous avons compris qu’ils ne lançaient pas les modes puisqu’ils nous ont réclamé, sans rien remettre en cause de ce que nous avancions, des exemples concrets préexistants pour illustrer nos propos

Alos, à quand votre tour ?

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales