English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Le passé vous éclaire-t-il sur l’avenir ?
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 18 juin 2011
   

A la lumière de vos expériences passées, pouvez-vous imaginer, voir construire mentalement votre avenir ? Vaste sujet, qui touche aussi bien votre vie privée que votre vie professionnelle (et notamment votre carrière). La lecture du livre du docteur Elie Attias ouvre des horizons intéressants (« Médecine super-vibratoire », éditions Dangles, 2011)

Que nous dit-il sur ce sujet, en se basant sur des travaux réalisés aux quatre coins du monde ? Notre mémoire « autobiographique » est peuplée de faux souvenirs, infidèles aux réel et imprégnés de fiction. Ces faux souvenirs, comme les souvenirs réels, ont un même objectif : créer des schémas approximatifs qui serviront dans les situations à venir. En fait, ce sont les mêmes zones de notre cerveau qui s’activent quand nous pensons à notre passé…ou que nous forgeons des projets. Tout dépend alors comment vous y faites appel : regardez-vous votre futur de manière positive ou non ? Il y a la personne qui chausse ses lunettes noires pour voir son passé sous un angle tel qu’elle ne peut espérer un futur positif. Mais il y a également le sportif qui améliore sa performance en visualisant la course qui l’attend avant le moment décisif.

Vous utilisez peut-être cette fonction lorsque vous prenez une aspirine (ou un placebo). Les médecins ont constaté que la diminution de la douleur qui suit la prise d’un placebo coïncide avec l’activation de la région du cerveau qui est le siège de la génération justement de ces prédictions. Moralité : plus vous êtes convaincu que cela vous fera du bien… et plus vous avez de chances de voir la douleur diminuer. Notre cerveau construit donc l’avenir non seulement avec nos souvenirs concrets, mais aussi avec ceux qui prennent forme en réalité uniquement dans notre mémoire. Selon que vous soyez positif ou non, la combinaison permanente du passé et du futur qui occupe constamment notre cerveau nous conduit à mémoriser de nouveaux éléments, des faux souvenirs, qui ne correspondent pas à un évènement réel.

Ainsi lorsque vous allez présenter un projet dans une réunion, les multiples micro-évènements qui vont peupler le temps avant, pendant et après votre présentation vont être analysés par vous (et vous seul) comme positifs ou négatifs, comme des signes précurseurs du résultat. Rappelez-vous, à ce sujet, que les travaux d’Albert Mehrabian (psychologue américain né en 1939) ont montré que votre gestuelle et votre ton comptait pour plus de 85% de la perception de votre auditoire.

Vous forgez en grande partie seul votre avenir. A vous de choisir quels « faux » souvenirs vous voulez fabriquer !

Quelques mots complémentaires sur ce livre : passionné des nouvelles approches de la médecine, le docteur Attias ouvre également des portes sur des sujets comme la médecine cybernétique, la mémoire, la souffrance, le stress et les émotions, les ondes cérébrales et les nouvelles radiotechnologies du cerveau, la mémoire électromagnétique de l’eau et bien d’autres sujets passionnants. J’ai été passionné par ce livre et j’aurai l’occasion d’en reparler prochainement.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales