English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Personal branding : le retour du rasoir d’Occam
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 1 mai 2010
   

Le rasoir d’Occam (ou d’Ockham) est un principe de raisonnement que l’on attribue au franciscain philosophe Guillaume d’Ockham (XIVème siècle), même s’il était connu et formulé avant lui : « les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité ». Quel intérêt dans un monde complexe ?

Ce concept consiste à ne pas énoncer de nouvelles hypothèses tant que celles déjà énoncées suffisent, autrement dit à ne pas apporter aux problèmes une réponse spécifique avant d’être certain que c’est indispensable, sans quoi on risque d’escamoter le problème en le complexifiant (Merci à Wikipédia pour cette définition).

Ce concept ancien revient à la mode sous un emballage marketing avec un nouveau nom « Cognitive fluency » (je propose comme traduction « maîtrise ou fluidité cognitive »).

Ce concept suggère que la personne qui fait preuve de fluidité cognitive exprime plus clairement ses idées et les rend plus captivante, plus intéressante.

Un exemple issu de notre environnement : le iPhone, par exemple, est un produit sophistiqué et complexe, mais aussi si intuitif que c’est un des rares produits qui ne nécessite pas la lecture d’un mode d’emploi: ceci explique peut-être cela.

De même, plus vous rendrez votre « image » plus claire et plus simple, plus vous permettrez à votre entourage de voir ce que vous pouvez leur apporter.

Cela peut vous paraître évident, pourtant, cela va à l’opposé du concept de la complexité qui suppose que celle-ci nous enrichit et nous permet de ne pas rater d’opportunités en étant des touche-à-tout. Notre culture associe souvent la simplicité avec l’ignorance. Nous avons été conditionnés à croire que les gens dont les opinions sont plus nuancées, plus complexes sont plus intelligents que ceux qui ont une pensée claire et intelligible.

Quelques manières d’utiliser à votre propos ce concept :

  • Soyez cohérent : vos choix et actions doivent être cohérents avec votre identité.
  • Associez le non-verbal et la para-verbal à vos déclarations
  • Faites preuve de congruence au regard d’autrui: Carl Rogers (psychothérapeute US) en parle pour indiquer une correspondance exacte entre l’expérience et la prise de conscience
  • Votre présentation (en général), vos habits et votre façon de vivre (en général) font partie d’un tout qui vous rend plus lisible et plus convaincant pour les autres.
  • Enfin votre valeur (en termes de salaires, de prix de service rendu) dénote l’image que vous avez de vous-même ou que vous pensez que les autres ont de vous.

Un dernier mot : pourquoi parler de « rasoir » ? Cela n’est pas très clair (même si cela fait partie du nom de principe. Ockham ne parle pas de rasoir. Il semble que L’analogie du rasoir se réfère au fait de « sabrer » ou de couper de la théorie les variables ou concepts superflus qui introduisent inutilement toutes sortes de complications.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales