English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Pouvez-vous mieux gérer vos priorités (épisode n° 2)
Rubrique : Gérer son temps et ses priorités Publié le vendredi, 30 mars 2007
   

Lors du premier épisode (voir notre billet du 20 mars), vous avez été incité à analyser votre agenda. L’objectif : déterminer quel est votre mode d’organisation : l’urgence ? L’aide aux autres ? La rigueur ?

C’est la faute à…

Chaque mode a ses avantages… et ses limites. Maintenant que vous vous connaissiez mieux, posez-vous la question : êtes-vous prêt à progresser ? Bien sûr, vous pouvez avoir de bonnes (mauvaises) raisons pour réfuter cette question :

  • Ce n’est pas moi qui décide, c’est mon chef qui me l’impose
  • Il va me reprocher de perdre du temps si je fais autrement
  • Mes collaborateurs ont besoin de moi

Vous avez raison… à court terme. En effet, nous sommes tous contraints à un moment ou un autre, par notre responsable, nos collaborateurs, nos interlocuteurs (internes ou externes) à agir différemment que nous l’aurions souhaité. Mais cela ne veut pas dire systématiquement. En fait, nous avons en général (ou nous nous donnons) plus de tâches à faire que nous ne pouvons en réaliser en pratique. Alors, une fois les tâches à la fois importantes et urgentes, il ne nous reste plus guère de temps, si ce n’est de rentrer chez nous.

Renverser le sablier

Comment résoudre l’équation : tâches prioritaires + tâches urgentes = 0 temps disponible ? En inversant le sablier ! Regardez vos tâches prioritaires : ce sont souvent des tâches pour d’autres, des actions à court terme pour des résultats à court terme. Vous êtes alors dans la situation d’un automobiliste qui roule, roule, roule pour arriver plus vite et ne veut se permettre de s’arrêter pour regarder la carte routière et s’assurer de son chemin. Moralité : il y a de grandes chances pour qu’il ne prenne pas le chemin le plus court (sauf si c’est un trajet habituel).

C’est bien votre truc, mais je n’ai déjà pas le temps de tout faire, alors… pourriez-vous me dire. Vous avez raison si vos faites cela en complément. Ce que nous vous proposons, c’est de renverser le sablier du temps : accordez vous 5% du temps (2 heures / semaine) pour réfléchir (seul ou en groupe) à des solutions à long terme qui vous simplifieront la vie : nouveaux process, montée en compétences, anticipation…

Remplir différemment son agenda

Comment réussir cela en pratique ? Tout simplement, en commençant à remplir votre agenda par ces deux heures hebdomadaires. Il vous restera alors 95% du temps pour courir dans tous les sens (cela, vous savez le faire). Ces deux heures jouent un effet de levier. Vous verrez de notables progrès au bout de quelques semaines. Bientôt, nous aborderons l’épisode 3 : prendre en compte la structure du temps des autres

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales