English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Qui donne du sens au travail ?
Rubrique : Contes et humour,Lectures d'Hercule Martin Publié le samedi, 15 janvier 2022
   

Qui donne du sens au travail : les dieux, les patrons ou vous ?

Selon les poètes grecs Hésiode et Eschyle sous l’empire de Cronos, roi des Titans, qui gouvernait alors, les hommes vivaient comme des dieux, doués d’un esprit tranquille. Ils ne connaissaient ni le travail, ni la douleur, ni la cruelle vieillesse. Loin de tous les maux, ils mourraient comment on s’endort. Ils possédaient tous les biens ; la terre fertile produisait d’elle-même et en abondance. Hélas ! Le paradis s’effondre : Zeus détrône son père Cronos. Le nouveau roi des dieux n’aime pas les humains, favoris de Cronos. Les voilà seuls, abandonnés, démunis de tout. Ni griffes, ni fourrure, ni vitesse, ni force, à l’inverse des autres animaux. Bref, condamnés à périr face à une nature devenue marâtre. 

Survient un protecteur, un Titan rusé, Prométhée. Il aurait dû choisir le camp de Cronos avec ses frères Titans, mais il les a trahis pour rejoindre Zeus. A présent il trahit Zeus et choisit d’aider les humains.  Il les met sur deux pieds pour dégager leurs mains et avec la complicité d’Athéna, leur donne le feu. 

« Comment oses-tu ! »  Rugit Zeus. Il reprend le feu et interdit à Prométhée toute nouvelle faveur envers les humains. 

Prométhée vole encore une fois le feu pour le rapporter aux humains. Ainsi l’humanité peut se remette au travail pour affronter cette nature tyrannique. Mais Zeus, cette fois, punit le Titan protecteur : il l’enchaîne à une roche entre Asie et Europe. Prométhée hurle de douleur, le foie arraché par un aigle, à l’image des humains éternellement enchaînés condamnés à souffrir par le travail. 

 Dans toutes les civilisations des âges des métaux, les mythes racontent la même damnation. 

Au 4e Millénaire avant Jésus-Christ, chez les Sumériens puis les Akkadiens, qui vivaient entre le Tigre et l’Euphrate, les poètes racontent ainsi l’histoire de la déesse mère qui aime les hommes et les protège.  Hélas ! les dieux Anunnaki la combattent et l’emportent. Après leur victoire, l’avenir des humains est compromis. 

Mais un jour, les dieux inférieurs, les Igigi, se révoltent : ils en ont assez de travailler comme des esclaves pour pouvoir aux besoins matériels des Anunnaki. Le roi des dieux, Enlil, s’apprête à détruire les contestataires quand le Dieu Enki, Dieu des arts qui ressemble par certains traits à Prométhée, a une idée lumineuse :  les humains remplaceront les Igigi pour cultiver la terre, élever le bétail, commercer et rapporté les offrandes. Voilà nos humains créés pour travailler servilement au service des dieux.

Peut-être vivons-nous aujourd’hui une révolte des humains face aux dieux patrons ? 

Adapté d’Yves Roucaute, le bel avenir de l’humanité, Calmann Levy, 2018

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales