English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Retour à l’essentiel
Rubrique : Contes et humour,Gérer son temps et ses priorités,L'humeur du jour,Lectures d'Hercule Martin,transmission Publié le jeudi, 22 juillet 2021
   

La période des vacances est une occasion de revenir à l’essentiel. Voici un très beau texte trouvé dans le livre d’Alice Walker, la couleur pourpre, (Robert Laffont, 2016), Prix Pulitzer en 1983. Une partie de son histoire se passe en Afrique, dans une tribu fictive, les Olinka.

Les habitants de ce village pensent qu’ils ont toujours vécu à l’endroit exact où se trouve aujourd’hui leur village. Et cet endroit a été bon pour eux. Ils y plantent du manioc, des arachides Ils plantent de l’igname, du coton et du millet. Toutes sortes de choses.

Mais une fois, il y a longtemps, un homme du village voulait plus que sa part de terre à planter. Il voulait faire plus de récoltes afin d’utiliser son surplus pour le commerce avec les hommes blancs de la côte. Comme il était le chef à l’époque, il a progressivement pris de plus en plus de terres communes et a pris de plus en plus de femmes pour les travailler. Au fur et à mesure que sa cupidité augmentait, il commença également à cultiver la terre sur laquelle poussait la feuille qui servait à couvrir le toit des huttes. Même ses femmes étaient contrariées par cette situation et essayaient de se plaindre, mais personne ne leur prêtait attention. Personne ne se souvenait d’une époque où l’herbe à toiture n’existait pas en quantité surabondante.

Finalement, le chef avide s’est emparé d’une si grande partie de ces terres que même les anciens ont été perturbés. Alors il les a simplement soudoyés – avec des haches, des tissus et des casseroles qu’il a obtenus des commerçants de la côte.

Un jour, il y eut une grande tempête pendant la saison des pluies qui détruisit tous les toits de toutes les huttes du village, et les gens découvrirent avec consternation qu’il n’y avait plus de feuilles pour les toits. Là où les feuilles avaient fleuri depuis le début des temps, il y avait du manioc. Du millet. Des arachides. Pendant six mois, les cieux et les vents ont maltraité le peuple d’Olinka. La pluie tombait comme des lances, poignardant la boue de leurs murs. Le vent était si violent qu’il soufflait les pierres des murs et les envoyait dans les marmites des gens. Puis des pierres froides, en forme de boules de millet, tombèrent du ciel, frappant tout le monde, hommes, femmes et enfants, et leur donnant la fièvre. Les enfants furent les premiers à tomber malades, puis leurs parents. Bientôt, le village commença à mourir.

À la fin de la saison des pluies, la moitié du village avait disparu. Les gens priaient leurs dieux et attendaient avec impatience que les saisons changent. Dès que la pluie s’arrêta, ils se précipitèrent vers les vieux lits de feuilles de toit et essayèrent de retrouver les vieilles racines. Mais des innombrables racines qui avaient toujours poussé là, il n’en restait que quelques dizaines. Il fallut attendre cinq ans avant que les feuilles ne redeviennent abondantes.

Pendant ces cinq années, beaucoup d’autres personnes du village sont mortes. Beaucoup sont partis et ne sont jamais revenus. Beaucoup ont été mangés par des animaux. Beaucoup, beaucoup étaient malades. Le chef a été forcé de quitter le village pour toujours. Le jour où toutes les huttes eurent à nouveau un toit fait de la feuille de toit, les villageois firent la fête en chantant, en dansant et en racontant l’histoire de la feuille de toit. La feuille de toit est devenue la chose qu’ils vénèrent.

Qu’est-ce qui est essentiel pour vous ? Qu’est-ce qui peut se passer si cela est déstabilisé ? Comment en prendre conscience ? Comment agir pour se recentrer ? Ici, nous parlons de climat, mais cela peut être votre vie privée, votre travail, vos relations… voire de transmission : qu’est-ce qui est important pour vous de transmettre ?

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales