English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Une appli pour sortir de la course à l’urgence ?
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 10 novembre 2012
   

Une société Us a créé une appli qui permet un système d’alerte précoce pour des patients atteints d’affections chroniques. Elle permet aux médecins de réagir précocement. Et si vous l’utilisez pour apprendre à prendre du recul et à sortir de l’urgence permanente (avec toutes ses conséquences induites) ?

Comment cela fonctionne-t-il ? Les médecins ont constaté depuis longtemps que les patients atteins d’affections chroniques (dépression, diabète, douleurs…) se referment dès que la souffrance existe. Dans ce contexte, l’appli suit la fréquence des SMS envoyés, le nombre d’appels passés et les déplacements (via la géolocalisation). Les médecins sont alors informés de changements d’habitude et peuvent agir.

Imaginons maintenant que vous ayez l’intention de sortir de la course à l’urgence (l’appli ne pourra rien faire pour vous si vous n’êtes pas volontaire). Vous pourriez alors mesurer la réduction du nombre de consultations de mails, la durée des plages sans toucher votre téléphone ou la durée de la batterie (un bon indice de la non-utilisation).

Bien sûr, certains d’entre vous peuvent faire l’amalgame avec les suivis de régime : certains les suivent scrupuleusement quand d’autres « trichent » avec le régime et… avec eux-mêmes. L’intégration dans le circuit d’autres personnes (diététicien, système communautaire pour s’entraider, …) permet de renforcer les chances de réussite.

Il pourrait en être de même pour cette appli. Une approche accompagnée via un coach ou du co-développement pourrait en renforcer l’effet.

Bien sûr, le système est loin d’être parfait : l’appli peut confondre activités normales avec de longs week-ends (envoi de signaux positifs de baisse d’activité) et/ou avec des périodes temporaires de rushs (envoi de signaux négatifs), elle peut déplaire à nombre de personnes qui auraient le sentiment d’être espionnées (y compris par leur employeur) ou bien les données peuvent être biaisées.

Dans tous les cas, ce genre de méthode peut aider des personnes qui n’auraient pas le courage de prendre eux-mêmes de telles décisions, voire simplement de collecter régulièrement des données.

Une nouvelle piste avec ses avantages et ses limites.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales