English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Apprendre la patience
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 1 octobre 2011
   

Dans un univers où tout va vite (et semble-t-il de plus en plus vite), voilà un paradoxe. Vous êtes sans cesse sollicités dans votre activité professionnelle (et souvent votre vie privée) à aller plus vite : internet, smartphone, messageries instantanés, tablettes… tous les outils sont là pour vous dire : plus vite, plus vite, plus vite…

Pourquoi réfléchissez quelques instants : une équipe d’aviron n’avance pas plus vite si quelqu’un rame plus vite que les autres (au contraire, elle perd !). Gagner, cela suppose ramer tous à la même vitesse, et parfois plus lentement que prévu au départ. Savoir réussir, c’est souvent savoir faire preuve de patience.

Etre patient ne signifie pas ne rien faire et attendre. Au contraire, cela suppose travailler dur et aussi longtemps que nécessaire jusqu’à votre but. Après tout, quand on construit une route ou un édifice, chaque étape prend un certain temps. Vous pouvez la réduire en augmentant le nombre de personnes impliquées, mais jusqu’à une certaine limite. Les matériaux doivent sécher, souvent plusieurs personnes ne peuvent travailler ensemble…

Etre patient, c’est apprendre aussi à être endurant : L’impatience est souvent un signe de peur et de manque de discipline personnelle. Souvent, la frénésie et l’excitation conduit à un travail imparfait qu’il faut recommencer ou compenser. Un client japonais me faisait remarquer que nous avons en France des services clients très importants. « Si vos services étaient bons, il n’y a pas besoin de grands services clients. » Quand vous regardez au quotidien, les raisons pour lesquels vous avez du appeler des services clients, admettez qu’il n’a pas tort.

Alors, comment commencer à devenir un gagnant patient ?

  1. Notez au fil de l’eau ce qui vous énerve durant votre journée de travail ;
  2. Apprenez à décoder les situations récurrentes qui vous énervent ;
  3. Remplacez celles-ci par de nouvelles « routines » ;
  4. Apprenez à respirer profondément (ou à compter jusqu’à 10) quand vous vous sentez vous énerver ;
  5. Acceptez d’aller à la vitesse normale à laquelle les choses doivent se faire;
  6. Mesurez vos progrès et fêtez vos succès ;
  7. Riez de vos échecs à être patient.

Rappelez-vous cette citation de Michel-Ange : « le génie est la patience éternelle », sous-entendu le génie ne peut réussir que s’il est patient.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales