Retrouvez une marge de manoeuvre

Hartmut Rosa (Allemand, 1965- ) est un sociologue et philosophe qui repense la théorie sociale à partir du phénomène d’accélération de notre monde. Le livre présenté (La découverte, 2020) vient  en complément de ses deux principaux livres : Accélération (2010) et Résonnance (2018). 

So approche : depuis le XVIIIème siècle, la pensée occidentale définit la modernité comme un équilibre dynamique qui a besoin, pour maintenir son niveau, de croissance économique, d’accélération technique et d’innovation culturelle constante… sous peine de recul et de décrochage. Il en résulte que nous sommes constamment poussés à savoir plus, explorer, maîtriser et contrôler notre environnement. 

Lire la suite

Prêt à un élan, bond ou saut ?

La campagne législative actuelle a mis en avant, entre autres, un thème autour de la vision que nous avons de notre pays : France d’aujourd’hui, France du passé, France de futur prévisible…

Vivre en France et analyser l’évolution de la France, c’est comme être un poisson rouge dans un bocal et analyser son environnement. Vous ne le voyez pas réellement bouger et vous avez du mal à prendre du recul, et pourtant, il bouge. 

Lire la suite

Vivre avec son quotidien professionnel

La vie en général, et la vie professionnelle en particulier, ne sont pas de longs fleuves tranquilles.  Dans notre vie « active »,  nous ne sommes pas impactés seulement au moment des grands changements (promotions, changement d’organisations, de métiers), mais aussi au quotidien avec les mini-succès ou les jalousies et mesquineries ambiantes. 

Tout cela nous affecte, et même si nous pensons être suffisamment forts pour passer dessus, nous touche. 

Comment mieux gérer ces petits ou grands accrocs qui nous touchent et nous renvoient parfois à notre passé ? Comment mieux vivre avec nous-mêmes ?

Lire la suite

Découvrir la vertu du silence

Nous vivons dans un monde très bruyant, que ce soit au niveau de la pollution sonore, des médias ou de nos environnement professionnels avec les réunions et les échanges téléphoniques entre autres. C’est à celui qui parle le plus, le plus fort et le plus vite. 

Cette pollution ne date pas d’aujourd’hui et déjà dans l’antiquité, les Pythagoriciens avaient pour principe : « on apprend aux hommes à parler ; on devrait leur apprendre à se taire. La parole dissipe la pensée, le silence l’accumule ». 

A la réflexion (en silence), cela a des vertus. 

Lire la suite

Si eux ont réappris à échanger, pourquoi pas vous ?

Extrait de la bande annonce de Tehachapi (sous-titres possibles en anglais)

Je vous ai parlé il y a deux semaines de ce que les poules pouvaient nous apprendre sur la hiérarchie. La semaine dernière, j’ai abordé les facteurs qui dynamisent les équipes. Dans la même foulée, je vous parle aujourd’hui de comment faciliter la communication, même avec les plus récalcitrants. Je viens de voir Tehachapi, un film sorti ce mercredi sur les écrans et qui traite de la réhabilitation de criminels endurcis.  Ces derniers sont enfermés dans des conditions très durs sans pratiquement aucun contact avec l’extérieur, y compris leurs gardiens. Et pourtant, à la fin de l’action présentée ici, les trois quarts auront été libérés et le reste bénéficie de conditions moins dures, étape préalable à leur potentielle libération. 

Vous n’êtes pas de tels criminels et vos collègues non plus. Et pourtant, l’exemple des poules super productives nous a montré que le climat de compétition au sein des entreprises peut entraîner de fortes tensions et des non-communications dans le temps. Nous avons tous  autour de nous des collègues avec qui nous ne voulons plus parler et ne nous pouvons plus parler parce que nous ne savons pas comment sortir de cette situation. 

Qu’est-ce nous apprend ce film ? 

Lire la suite

Développez le capital social de votre équipe

Pourquoi certains groupes sont plus performants et plus productifs que d’autres ? 

C’est la question qu’une équipe de MIT s’est posée. Elle a formé des groupes avec des volontaires puis ils leur ont donné des problèmes à résoudre. 

Les groupes très performants n’étaient ni ceux avec une ou deux personnes au Q.I. élevé, ni ceux au total de Q.I. le plus élevé. 

Ces groupes qui réussissaient avaient trois caractéristiques :

Lire la suite

Ce que les poules peuvent nous apprendre sur la hiérarchie

Un biologiste de l’évolution de l’Université de Purdue (USA), William Muir  voulait savoir ce qui pourrait rendre ses poules plus productives.  Les poules vivant en groupes, il sélectionna un petit groupe moyen  et le laissa tranquille pendant six générations. 

Il créa ensuite un second groupe  avec les poules les plus productives,  appelé les « Super-Poules », et où, à chaque génération, il y sélectionnait les plus productives pour la reproduction.

Après six générations, que découvrit-il ? 

Lire la suite

Où se cache votre bonheur ?

Le bonheur peut être difficile à définir. Helen Russell, auteur et journaliste, s’est penchée sur la question et a même créé un « Atlas du bonheur ».  Ses recherches se sont concentrées sur les caractéristiques positives de la population d’un pays – et devinez quel pays elle a trouvé pour être l’un des plus heureux ? 

Lire la suite

Comment ouvrez-vous une porte ?

Dans ce roman de Natsume Soseki, (Japon 1867-1916), un couple vit une vie paisible et terne. Pourquoi est-il toujours hésitant, n’osant prendre des initiatives même s’il y est invité ? Il semble toujours attendre qu’on décide pour lui, qu’on agisse pour lui, et quand des évènements l’y contraignent, l’homme et la femme hésitent. 

L’auteur écrit « Il était venu pour demander qu’on lui ouvrît une porte, mais le portier était resté de l’autre côté, et il avait beau frapper, ce portier n’avait jamais consenti à se donner la peine de seulement se montrer à lui. 

Lire la suite