Où se cache votre bonheur ?

Le bonheur peut être difficile à définir. Helen Russell, auteur et journaliste, s’est penchée sur la question et a même créé un « Atlas du bonheur ».  Ses recherches se sont concentrées sur les caractéristiques positives de la population d’un pays – et devinez quel pays elle a trouvé pour être l’un des plus heureux ? 

Lire la suite

Comment ouvrez-vous une porte ?

Dans ce roman de Natsume Soseki, (Japon 1867-1916), un couple vit une vie paisible et terne. Pourquoi est-il toujours hésitant, n’osant prendre des initiatives même s’il y est invité ? Il semble toujours attendre qu’on décide pour lui, qu’on agisse pour lui, et quand des évènements l’y contraignent, l’homme et la femme hésitent. 

L’auteur écrit « Il était venu pour demander qu’on lui ouvrît une porte, mais le portier était resté de l’autre côté, et il avait beau frapper, ce portier n’avait jamais consenti à se donner la peine de seulement se montrer à lui. 

Lire la suite

Volontaire ou déterminé ?

Volonté et détermination, des concepts similaires ? 

Dans le livre évoqué ci-dessus, deux personnes échangent autour de la notion de volonté d’avancer et d’atteindre son objectif : 

La première dit « Imagine deux types dans le vide. L’un s’accroche à une herbe, l’autre à une branche. Le second sait qu’il tient un truc solide. Il a de la détermination. » 

Lire la suite

Comment sentir le vent ?

Dans un monde professionnel de plus en plus matriciel, bien faire son travail n’est pas seulement une affaire d’exécution, mais aussi une capacité à sentir le vent, les tendances et le non-dit, voire le non-écrit.

Comment y arriver ? La lecture de ce livre, « Tokyo vice », m’a donné quelques clés que je souhaite partager avec vous. 

Lire la suite

Osons nuancer nos propos

L’actualité au sens large et les débats qui s’en suivent, que ce soit sur les places publiques ou au sein des entreprises m’a donné envie de lire et relire  “Le courage de la nuance”,  un essai écrit par Jean Birnbaum : « chacun est désormais sommé de rejoindre tel ou tel camp et les arguments sont de plus en plus manichéens » écrit-il. Et il cite Albert Camus (1913-1960), preuve que cela n’est pas nouveau : « Nous étouffons parmi des gens qui pensent avoir absolument raison ». 

Parler avec nuance est un art subtil qui requiert une approche réfléchie et attentive. Voici quelques conseils de l’auteur pour y parvenir :

Lire la suite

Qu’est-ce qu’être un Homme « bien » ?

Est-ce lié à la réussite, à l’agent, à l’honnêteté, … ?

Dans ce livre qui se déroule dans les années 40 à Montréal,  Duddy est un petit garçon qui vit dans un quartier pauvre. Il a un père chauffeur de taxi et un frère brillant qui a obtenu une bourse pour faire des études de médecine dans une grande université. Duddy veut sortir de sa condition, non par l’étude, comme son frère, mais par son sens des affaires et de la magouille. 

C’est un livre qui tourne autour de l’ambition, de l’argent et de la quête de reconnaissance. Il est très contemporain et pose des questions toujours d’actualité : qu’est-ce que la réussite ? Jusqu’où peut-on aller pour cela ? 

Lire la suite

Peut-on faire bouger un mammouth ?

Vous êtes dans une organisation avec une forte culture. Avez-vous une chance pouvoir la faire évoluer, sans en être à la tête ? 

Dans son roman « Les testaments », Margaret Atwood nous décrit une société très oppressive qui oblige hommes et surtout femmes à s’intégrer dans le système. Ce roman est la suite du roman dystopique du même auteur, « La servante écarlate » . Trois femmes de générations différentes vont s’unir pour faire bouger le système. Quels sont  les leviers ? 

Lire la suite

Transmission : le futur vient du passé

Dans ce livre, le café « Funiculi Funicula » de Tokyo offre à ses clients une chance unique de remonter le temps, de revivre un moment précis de leur passé et de modifier leurs actions ou leurs paroles. Ce voyage temporel agit comme une thérapie, permettant aux personnages de faire la paix avec leur passé.

Est-ce applicable dans la transmission de savoir et savoir-faire ? 

Lire la suite

Sortez du complexe de Prométhée

Tout petit, le feu vous a sûrement fasciné. Mais vos parents veillaient au grain et vous empêchaient de jouer avec les allumettes, que ce soit en vous tapant sur les doigts ou en élevant la voix. Et pourtant, dès que nous avons pu, nous avons voulu tester ce pouvoir. C’est ce que le philosophe Gaston Bachelard (1884-1962) a résumé sous la forme suivante : « nous nous proposons de ranger sous le nom de complexe de Prométhée toutes les tendances qui nous poussent à savoir autant que nos pères, autant que nos maîtres, plus que nos maîtres ». 

Quelle en est l’origine ? 

Lire la suite

Voulez-vous t… avec moi ?

Il fut un temps, pas si lointain, où vous découvriez vos collègues sur votre lieu de travail et vous appreniez à les connaître et à coopérer avec eux au fil des missions et… des rencontres à la machine à café. 

Depuis quelques années, il y a de fortes chances que vos collègues soient disséminés aux quatre coins de France ou du monde et que votre probabilité de les rencontrer « physiquement » soient faibles. Bien plus, le travail en mode projet et les rotations dans les équipes font que vous pouvez changer souvent d’interlocuteurs : à chaque fois, cela demande un temps de réadaptation, plus ou moins selon le profil ou l’expérience de vos contacts. 

Entre Français, même à distance, c’est assez simple parce que nous partageons les mêmes codes culturels. Mais avec d’autre pays ?

Lire la suite