Lectures d’Hercule Martin

Volontaire ou déterminé ?

Volonté et détermination, des concepts similaires ? 

Dans le livre évoqué ci-dessus, deux personnes échangent autour de la notion de volonté d’avancer et d’atteindre son objectif : 

La première dit « Imagine deux types dans le vide. L’un s’accroche à une herbe, l’autre à une branche. Le second sait qu’il tient un truc solide. Il a de la détermination. » 

Lire la suite

Osons nuancer nos propos

L’actualité au sens large et les débats qui s’en suivent, que ce soit sur les places publiques ou au sein des entreprises m’a donné envie de lire et relire  “Le courage de la nuance”,  un essai écrit par Jean Birnbaum : « chacun est désormais sommé de rejoindre tel ou tel camp et les arguments sont de plus en plus manichéens » écrit-il. Et il cite Albert Camus (1913-1960), preuve que cela n’est pas nouveau : « Nous étouffons parmi des gens qui pensent avoir absolument raison ». 

Parler avec nuance est un art subtil qui requiert une approche réfléchie et attentive. Voici quelques conseils de l’auteur pour y parvenir :

Lire la suite

Peut-on faire bouger un mammouth ?

Vous êtes dans une organisation avec une forte culture. Avez-vous une chance pouvoir la faire évoluer, sans en être à la tête ? 

Dans son roman « Les testaments », Margaret Atwood nous décrit une société très oppressive qui oblige hommes et surtout femmes à s’intégrer dans le système. Ce roman est la suite du roman dystopique du même auteur, « La servante écarlate » . Trois femmes de générations différentes vont s’unir pour faire bouger le système. Quels sont  les leviers ? 

Lire la suite

Liberté, équité, fraternité ?

Nous venons de réviser la constitution en France pour y faire entrer le droit à l’IVG. 

Je suggère que nous utilisions cette procédure de révision pour modifier la devise « Liberté, égalité, fraternité » et remplacions l’égalité par l’équité. 

Quelle est la différence ? Une histoire valant mieux que mille mots : une enseignante apporte six biscuits à l’école : elle souhaite les partager de manière équitable entre ses trois élèves. Comment y parvenir ?*

Lire la suite

Et si la transmission était un acte de renaissance ?

Nous transmettons tous les jours du savoir à ceux qui nous entourent. Cela peut être parfois un simple détail et à d’autres moments un véritable tutorat dans le temps. En parallèle, nous aussi, nous apprenons de ceux qui nous entourent. 

Il y a des situations où cela nous plaît et d’autres où ce transfert nous fait peur (ou fait peur à celui à qui nous transmettons du savoir ou du savoir-faire) : peur de se remettre en cause, peur d’échouer, peur de quitter une zone de confort…

Lire la suite

L’étrange défaite…de la curiosité

Officier d’État-Major en 1940, Marc Bloch, engagé volontaire – il avait 54 ans à l’époque-, a écrit quelques semaines après l’armistice un livre de réflexion sur ce qu’il avait vécu. Historien de formation, il observait, entre autres, que l’État-Major avait pensé et vécu cette guerre à partir des leçons de 14-18 et n’avait pas pris en compte que le monde avait changé. L’auteur avait regretté que tant les militaires que les politiques étaient enfermés dans leurs certitudes. Il y voit une faillite du système de formation des élites : 

Lire la suite

Voyager, mais pas trop

Montaigne a été un grand voyageur pour son époque. Il circula aussi bien en France qu’en Suisse, Allemagne ou Italie. Cela supposait 8 à 10 heures de cheval par jour. C’était pour lui un exercice propre à la réflexion, une méthode qui associait plaisir, mouvement, découverte et en même un temps disponible favorable à la méditation. Les techniques d’apprentissage par la gestuelle aujourd’hui ou les méthodes de pleine conscience en marchant ou courant utilisent les mêmes ressorts. 

Lire la suite

Etes-vous un coureur de fond ?

Un coureur de fond est quelqu’un qui se donne un objectif qui sait qu’il atteindra ou pas dans un délai assez long. Cela suppose une préparation mentale et le maintien de son effort dans la durée. 

Lorsque vous transmettez votre savoir et savoir-faire, que ce soit à un « nouveau », un collègue, un client ou un fournisseur, pratiquez-vous comme Haruki Murakimi, un auteur japonais qui tôt ou tard devrait recevoir le prix Nobel de Littérature ?

Lire la suite

Abeilles ou bourdons ?

Bernard Mandeville a publié en 1705 une fable devenue un classique des sciences sociales, intitulée «La Fable des abeilles, ou les vices privés font le bien public». Cette histoire décrit la société de l’époque sous la forme d’une ruche dont les actions de ses habitantes étaient conduites uniquement par l’égoïsme. Une métaphore qui reste riche d’enseignements au XXIe siècle dans le cadre de l’entreprise. 

Lire la suite