English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Qu’est-ce que le succès ?
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 13 décembre 2008
   

le succès est-il uniquement d’ordre financier ? Ou bien se mesure-t-il par l’atteinte des objectifs que vous vous êtes fixés. Pourtant cette course sans fin pour les atteindre peut se révéler épuisante. Voici un entretien avec un auteur qui en a une idée un peu décalée

Mes promenades (intéressées) sur Internet m’ont conduit à lire un entretien sur un auteur de livre Romanus Wolter à propos de ce qu’est le succès (son livre : « kick start your success »)

Avant de lire le texte qui suit, interrogez-vous sur le sens que vous donnez à ce mot : qu’est-ce que cela représente pour vous ? Vous estimez-vous ayant réussi et en êtes-vous satisfait ? Et votre entourage : quelle est sa définition ?

La définition qu’en donne R. Wolter est un peu dérangeante : « une personne a réussi quand elle se rend compte qu’elle ne pourra jamais atteindre le succès défini par elle-même ». Bien sûr, nous pouvons être motivés par l’atteinte d’un objectif, mais en fait, comme nombre d’humains, une fois que nous avons atteint notre objectif, nous nous en donnons immédiatement un autre. Vous écrivez un livre durant vos heures de loisirs. Cela vous prend vos soirées, vos week-end, mais un jour le but est atteint : non seulement le but est atteint, mais en plus le livre est publié. Vous pouvez estimer pouvoir profiter enfin de vos loisirs, toutefois, la réaction classique est de se demander « sur quoi écrire maintenant ? ». Cette course permanente à un nouvel objectif peut êtres désespérante et frustrante (c’est l’image de l’âne à qui on attache une carotte au bout d’un bâton sur sa tête).

La définition de R. Wolter nous fait prendre conscience que si nous réalisons que nous ne pouvons pas réussir dans cette course sans fin, cela nous libère. Nous sommes alors plus ouvert à notre environnement et capable de mieux vivre le présent. Comment y parvenir alors ? Cela passe par trois étapes :

  • Parlez de vos passions autour de vous (votre envie de faire, vos idées de création, vos hobbies…) : d’une part cela vous confortera dans la motivation qui vous anime, mais bien plus cela, vous découvrirez des dizaines de personnes qui ont des idées similaires et / ou qui sont prêtes à vous aider.
  • Ecoutez les gens autour de vous : même le plus grand génie n’a pas toutes les données d’une situation. Par contre chacun détient une part de vérité, une question intéressante ou un savoir qui peuvent vous aider. Même les négatifs vous apportent un autre regard sur un sujet.
  • Ecrivez tout ce que vous collectez comme idées: la mémoire est sélective. Nombre des idées saugrenues un jour peuvent se révéler des pièces essentielles du puzzle à construire.

R. Wolter illustre son approche par une histoire sur un homme qui voulait ouvrir un restaurant original. Malheureusement, il n’avait pas les moyens de ses ambitions, ni réussi à convaincre des investisseurs. Au lieu de prendre des risques trop élevés ou d’abandonner, il commença par ouvrir un petit restaurant classique. Il profita de son flux de clients pour leur parler de sa passion et des ses idées. La qualité de son travail lui valut une bonne réputation : non seulement, son entourage et ses clients lui firent de nombreuses suggestions, mais il se trouva parmi eux des personnes pour l’aider matériellement et financièrement. Il réussit finalement à ouvrir son restaurant, non pas tel qu’il l’avait imaginé tout seul, mais sous une forme enrichie qu’il n’aurait jamais trouvé tout seul ou à quel coût. Finalement, les idées de son entourage qu’il écrivait chaque soir se sont révélées payantes.

Dans cet esprit, votre course sans fin aux objectifs que vous vous donnez ou qui vous sont imposés se révèle un leurre qui peut se traduire à la fin par une grande démotivation. Vous ne pouvez réussir que si vous faites quelque chose avec passion, en parlez autour de vous et progressez avec l’aide et l’appui de tous.

Original ? Fantaisiste ? Imaginaire ? A vous de choisir entre une spirale négative de la démotivation et une spirale positive basée sur la passion et la volonté de faire. C’est cela aussi le personal branding ou l’employabilité. A votre disposition pour en parler…et sur les moyens d’y parvenir.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales