English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce L’entreprise « papa-maman » (3)
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le vendredi, 10 novembre 2006
   

Nous avons l’entreprise que nous méritons. Oui, mais…

Pourquoi les gens pas contents font-ils plus de bruit que les gens contents ? Pourquoi les médias en général favorisent-ils la communication sur les problèmes ? Parce qu’il y a un écho, bien sûr, auprès de leurs auditeurs ou lecteurs.

Vaste sujet, sur lequel nous pourrions nous étendre en parlant, par exemple, du besoin que nous avons de nous faire peur.

Nous aborderons un des aspects : le « oui, mais ». Notre capacité de faire preuve de velléité devant les évènements.

Exemple de dialogue : «J’aimerais aller au cinéma ! » « Vas-y ! Il y a de bons films en ce moment ! » « Oui, mais cela coûte cher » « Avec la carte illimitée des grandes chaînes, c’est vite amortie » « Oui, mais, il faut faire garder les enfants» « Je connais une baby-sitter qui habite dans ton quartier) «Oui, mais, je rentre tard du travail » « Tu peux commencer plus tôt le matin du jour considéré » « Oui mais, je dois emmener Julie à l’école » …

Nous aimons souvent nous faire peur devant nos propres décisions d’évolution : « Penses-tu à développer ton employabilité ? » « Oui, mais le marché de l’emploi n’est pas bon en ce moment. J’attends un peu » « Oui, mais il faut attendre après les prochaines élections » « Oui, mais mon responsable m’a dit qu’en 2007, il y aura des opportunités » « Oui mais à quoi cela sert de développer son employabilité ? Marc l’a fait et il ne gagne pas plus » …

Dans ce contexte, les mauvaises nouvelles nous confortent dans nos décisions et nous préférons rester au chaud dans l’entreprise « papa-maman ». Malheureusement, celle-ci évolue sous la pression de l’environnement et nous ressentons douloureusement la pression pour nous-même évoluer.

Comment sortir tout seul de cette attitude ?

  1. Faites une liste des « oui, mais » qui ont du pouvoir sur vous ? Pour cela reprenez quelques évènements et les « oui, mais » qui ont eu le plus d’influence sur les décisions à prendre.
  2. Priorisez cette liste en mettant en avant les plus importants pour vous .
  3. A chaque fois que vous aurez à prendre une décision, rappelez-vous ces « oui, mais » clefs et traitez les en amont comme des objections préventives et cherchez des solutions alternatives .
     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales