English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Un article à montrer à votre responsable
Rubrique : Contes et humour Publié le samedi, 16 mai 2009
   

Contrairement à ce que l’on a toujours cru, rêvasser est un bon stimulant pour le cerveau et facilite la résolution de problèmes complexes.

Alors que l’on croyait «qu’être dans la lune» ralentissait l’activité cérébrale, c’est plutôt le contraire qui se produit, selon une étude publiée dans le journal américain Proceedings of the National Academy of Sciences.

Réalisée avec imagerie par résonance magnétique (IRM), l’étude laisse entendre qu' »être dans les nuages » favorise une plus grande activité du cerveau que lorsqu’une personne se concentre pour accomplir une tâche routinière, ajoute la Pr Christoff, de l’université de Colombie-Britannique (UBC) dans l’ouest canadien. « Les personnes qui rêvent éveillées ne sont peut-être pas aussi concentrées lorsqu’elles exécutent une tâche, mais elles font appel à beaucoup plus de ressources de leur cerveau », a-t-elle déclaré.

Selon la scientifique, cette étude obligera les gens à revoir leurs perceptions et être plus indulgents, car l’humain passe environ le tiers de son temps à rêvasser lorsqu’il est en éveil. » Cet article a suscité de nombreux commentaires que vous pouvez les classer en deux grandes catégories :

•La raillerie : « les américains ont encore inventé l’eau chaude », « il y en a un paquet qui vont se prendre des génies », « je comprends pourquoi il y a tant d’intellectuels de gauche, de droite, de ceci, de cela… » •L’explication. En voici un exemple : « rêvasser, c’est laisser son hémisphère droit travailler (hémisphère de la créativité et de l’émotion), à l’inverse du gauche, exploité à outrance par les « savants » qui surexploitent leur hémisphère gauche (rationalité, langage, mathématiques, abstraction). » L’histoire ne dit pas si la réponse a été trouvée en rêvassant. Cette étude souligne que l’intérêt que nous pouvons porter à la recherche d’idées neuves. Comment en trouver quand vous devez répondre à 78 mails, assister à six réunions et fournir un reporting le plus possible dans les temps (=le moins en retard) ?

Le journal le « NewScientist » dans son numéro, du 9 mai, vous donne quelques conseils à ce sujet :

  1. vous devez exprimer votre ras-le-bol.
  2. laissez votre esprit errer sans but.
  3. jouez du piano.
  4. colorez votre monde en bleu.
  5. vivez à l’étranger.
  6. buvez un verre.
  7. Et pour finir lâchez-vous, soyez un rigolo, un plaisantin.

Faites-moi part de la réaction de votre boss…

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales