English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Variation sur « Manager of managers »
Rubrique : L'humeur du jour Publié le dimanche, 7 janvier 2007
   

Une façon de voir les choses…

Cette nuit, j’ai fait un rêve étrange. J’étais dans un train et je me suis mis à échanger avec mon voisin. Il était consultant. Sa spécialité était les approches « manager de managers ».

Sa théorie était la suivante : « même les meilleurs managers peuvent avoir des périodes de pauvres performances. Si vos équipes sont managées seulement par un voire deux managers, il est fort possible que vous obteniez des performances volatiles. En utilisant notre solution, une dizaine de managers s’occupent chacun d’une partie des tâches de management. Ils sont eux-mêmes coordonnés par un ou des managers. Ainsi pour chacune des grandes familles de tâches, les collaborateurs relèvent d’un manager différent compétent. »

Je m’imaginais déjà dans mon quotidien traitant les aspects budgétaires avec un manager, les entretiens d’évaluation avec un autre, les litiges clients avec un troisième…Le cauchemar, c’était quand il fallait réunir trois ou quatre managers parce que le besoin était transverse.

Mon interlocuteur, sûr de lui, ne voyait pas mon désarroi et continuait :  »« Cela a plein d’avantages :

  • Vous concentrez chacun des managers sur ce qu’il sait mieux faire
  • les périodes d’efficacité et d’inefficacité des managers se compensent
  • Sur chaque sujet, vous avez un manager dédié qui est au top sur son sujet puisqu’il s’y consacre à plein temps.

Cette approche connaît un succès foudroyant dans les pays anglo-saxons. » » Je bénissais dans ma tête le fait d’être français. Notre management, malgré son américanisation, reste culturellement différent (j’en veux pour preuve l’organisation des réunions qui sont toujours aussi bancales et monarchiques). Comme le train arrivait à destination, il me tendit sa carte et je lis son titre : «manager of managers fund».

Mon réveil sonna à ce moment et je me réveillai avec en tête mon rêve (ou mon cauchemar). Je ne pris pas le temps de passer sous la douche et j’ouvris mon ordinateur où je recherchai si cela était une réalité ou une prémonition. Je ne trouvai rien dans mes moteurs de recherche en français, par contre, en anglais, je tombai vite sur une page de wikipedia : A « manager of managers fund » (MoM fund) is an investment fund that uses an investment strategy of appointing and monitoring different investment managers to manage part of the assets of the fund rather than directly managing the underlying shares, bonds or other securities.” (source : wikipedia) Je respirai. En fait, cela ne se passait pas dans les industries “traditionnelles”, mais dans les fonds d’investissement où chaque manager est spécialisé sur le placement (actions, obligations) où il est le plus performant. Le rôle du management supérieur étant de déceler les compétences fortes de chacun et de faire fonctionner l’ensemble de l’équipe. J’avais eu chaud ! Je partis tranquillement à mon travail. A peine arrivé, un de mes collègues me harponna dans l’ascenseur : « tu as entendu la dernière ? On va se réorganiser en mode matricielle. Tu reporteras à plusieurs personnes. » Je me pinçai très fort. Ce n’était plus un cauchemar, mais la réalité.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales