English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Carrière : ne pas confondre prix et valeur !
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 5 novembre 2011
   

Les bourses sont globalement à la baisse. Les médias le font savoir en titrant que les entreprises perdent de leur valeur. Est-ce leur vraie valeur ? N’y a-t-il pas confusion entre le prix de l’action et la valeur de l’entreprise. Et vous-même, ne confondez-vous pas votre valeur et votre prix (sur le marché) ?

Les entreprises essayent de gérer leur valeur sur le marché au travers de leur prix sur le marché des actions. Cela a un avantage : celui de leur servir d’indicateur de succès (ou non). Un inconvénient aussi : tout est mis en œuvre pour valoriser cette valeur, quitte à avoir une politique à court terme (consacrer son argent à des rachats d’actions, diminuer ses investissements pour maximiser son profit…).

Le danger est d’oublier qu’un indicateur n’est qu’un indicateur. La valeur d’une action dépend de l’hypothèse que vous faites de son valeur. Comment peut-on utiliser un indicateur qui mesure le présent (voire des résultats passés) pour estimer le futur ? Si Amazon (le libraire en ligne) n’avait pas accepté de nombreuses années de perte au profit d’investissements permanents, serait-il devenu ce qu’il est aujourd’hui ?

De même, au niveau de votre carrière : vous pouvez aujourd’hui bien (voire très bien) gagner votre vie. C’est votre prix sur le marché.

  • Est-ce que cela reflète réellement votre valeur ? Etes-vous prêt à investir (sur vous) pour aller plus loin, que ce soit en vous formant ou en prenant des risques en allant voir ailleurs ?
  • Faites-vous réellement ce qui vous convient ? Nombre de traders, par exemple, disent ne pas aimer leur métier, mais ne pouvoir le quitter compte tenu de leurs salaires. Pourtant, ils savent qu’on n’est pas trader toute sa vie. La chute (= la reconversion) n’en sera que plus difficile.
  • Votre métier a-t-il de l’avenir ? Les révolutions en informatique redistribuent les cartes tous les 5 à 10 ans.

Alors, posez-vous la question si, comme nombre d’entreprises, d’une part vous ne confondez pas votre prix sur le marché (= vos revenus) et votre valeur (= vos attentes à terme) et d’autre part ne sacrifiez pas (trop) le présent au futur.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales