English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Quelle musique jouez-vous avec votre carrière ?
Rubrique : Les clés de l'employabilité Publié le samedi, 30 avril 2011
   

Les technologies et la mondialisation ont bon dos. La vente de CD a fortement baissée, le piratage est devenu banal… et le revenu médian des musiciens a en moyenne légèrement progressé*. Il en est de même dans de nombreuses professions. Certaines personnes vivent mieux aujourd’hui qu’il y a dix ans quand d’autres sont en pleine galère. Et vous ? De quelle musique jouez-vous ?

Si le numérique et internet ont changé l’économie traditionnelle du disque, les technologies nouvelles ont favorisé le travail créatif (avec des home studio devenus abordables), la promotion des créations et de nouvelles formes de spectacle qui ont compensé les chutes des ventes de CD. De nombreux artistes ont pu ainsi s’affranchir des maisons de disque, créer et s’auto-promouvoir à moindre coût.

Les auteurs de l’étude* distinguent cinq types de musiciens :

  • Les exclus (20%) qui ont du mal à en vivre, ne s’autoproduisent pas et sont peu sur internet (et pestent beaucoup sur la fin d’une époque…).
  • Les non concernés (21%) comme les musiciens classiques qui sont peu touchés par la nouvelle économie (pour le moment ?)
  • Les marginaux (14%) qui ont une bonne activité dans des niches, investissent sur le net et créent des œuvres un peu décalées entre les tubes et le classique (le jazz par exemple).
  • Les modernes (16%), qui vivent plus ou moins bien, mais investissent dans les nouvelles méthodes en espérant que la chance leur sourira.
  • Enfin, les artistes à succès (29%) qui vivent et de leurs disques et de leurs concerts.

Vous retrouvez ces catégories autour de vous : ceux qui ont perdu le goût de la bataille pour s’adapter, ceux qui sont protégés (statut, numerus clausus, …), ceux qui cherchent des niches, ceux qui font feu de tout bois en espérant percer et ceux qui ont trouvé (pour le moment) la recette.

La principale différence de notre monde actuel par rapport au précédent est que les rentes de situation durent moins longtemps. La roue tourne, encore faut-il essayer de la saisir. Et vous ?

Aide-toi et la chance t’aidera.

  • Source : « Portrait des musiciens à l’heure du numérique », Cepremap, Editions rue d’Ulm
     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales