English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Trop peu de managers savent réellement écouter.
Rubrique : Lectures d'Hercule Martin Publié le mercredi, 29 novembre 2006
   

Extrait du livre « Le manager à l’écoute (Yves Blanc, Dunod éditions)

L’écoute : un enjeu clé du management

Savoir écouter ses collaborateurs est devenu indispensable. Ils sont prêts à s’investir pour leur entreprise et à faire preuve d’initiative. Mais ils exigent en retour une reconnaissance de leur contribution et de leurs opinions, ainsi que la prise en compte de leurs attentes individuelles,

Or l’écoute est une compétence particulièrement difficile à maîtriser. Nous avons en effet instinctivement tendance à vouloir « vendre » notre point de vue. Nous sommes généralement mal à l’aise face à l’opposition ou la simple divergence d’opinion, que nous ressentons comme des agressions.

Qu’est-ce qu’écouter ?

• Centrer son attention sur l’autre autant que sur son problème.

Pour écouter efficacement, il est important de comprendre comment notre interlocuteur ressent les choses, au-delà des faits. Prenons l’exemple d’un salarié qui, lors de son entretien annuel d’évaluation, demande une formation. L’aider à réfléchir à quelle formation suivre est insuffisant. On découvrira peut-être que le véritable enjeu réside ailleurs que dans la seule question de la formation.

• Comprendre sans nécessairement accepter.

Il arrive fréquemment que nous n’ayons pas envie d’écouter quelqu’un pour la simple raison que nous ne voulons pas être d’accord avec ce qu’il dit. Or il s’agit d’une confusion. Ecouter l’autre ne doit pas signifier adopter son point de vue..

• Privilégier une écoute globale à l’analyse.

Nous avons l’habitude de raisonner analytiquement. Or les cheminements de pensée sont beaucoup plus complexes que cela. Il faut donc concentrer son écoute sur la compréhension de la situation d’ensemble de son interlocuteur, et non uniquement sur les éléments qui nous semblent a priori déterminants.

• Se préparer à écouter.

Enfin, un dernier piège consiste à aborder non préparé une situation d’écoute. Le risque serait en effet d’avoir du mal à prendre du recul lors du dialogue.

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales