English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Transmettre challenge n° 37 : Sortie de bagne ou retour en prison ?
Rubrique : L'humeur du jour,Les clés de l'employabilité,Mieux gérer le changement permanent,transmission Publié le mercredi, 22 avril 2020
   

Plusieurs millions de Français (voire des dizaine de millions) sont contraints au travail à distance.  Pour certains, le retour à la normale pourra être vécu comme un retour en « prison » .

Pour d’autres, qui ont très mal vécu cette période, ce sera une sortie de bagne.

Le travail à distance, même avec les technologies modernes, est d’abord une affaire d’isolement, de pertes de repères et de changement des habitudes.

Pour ceux qui n’en avaient aucune expérience, cela a pu provoquer un sentiment d’abandon et de rejet. Pour d’autres, qui le pratiquaient déjà plus ou moins sous forme de télétravail régulier, c’est vécu comme une nouvelle étape vers l’autonomie.

Prenez un exemple : vous êtes autonome pour préparer le petit déjeuner de votre famille. Et si, soudainement, il vous était imposé du jour au lendemain de préparer tout seul un buffet pour 50 personnes ?  Pour ceux qui ont déjà fait l’expérience de réunions familiales avec des buffets pour 20 personnes, c’est une nouvelle étape. Pour ceux qui n’ont toujours préparer que des petits déjeuners pour une ou deux personnes, c’est d’emblée très difficile.

L’autonomie dans le travail à distance ne se décrète pas. On ne devient autonome qu’au travers d’actions et d’un accompagnement associé. 96% des personnes ont besoin d’un accompagnement pour étayer leurs actions et monter progressivement en autonomie.

Cette montée nécessite une relation d’aide et de soutien, que ce soit du manager, des services supports (RH, SI) et/ou des collègues (communauté de partage).

L’apprentissage à distance en est l’illustration : sans accompagnement, une très grande majorité (jusqu’à 90%) abandonne en chemin.

Pourquoi ? Parce que s’il y a un but (la réussite académique), la réussite de l’apprenant vient de l’identification de ses besoins et de la mesure de ses résultats. C’est le rôle clé de l’accompagnement que d’aider et motiver l’apprenant dans sa démarche.

Il en est de même si nous parlons de la sortie du déconfinement : qu’avez-vous prévu pour  accompagner dès à présent vos confinés (au-delà de la mesure de la productivité) ? Qu’avez-vous envisagé pour faciliter le retour progressif au « normal » ? Qu’avez-vous imaginé pour les aider à tirer parti des leçons de l’expérience ?

Il n’est pas trop tôt pour y penser. A vous de jouer !

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales