English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce L’appreciative inquiry, un nouveau regard sur le changement
Rubrique : Efficacité professionnelle,Former, mentorer, tutorer,Le manager acteur de la transformation,Le manager stratège,Lectures d'Hercule Martin,Les clés de l'employabilité,Mieux gérer le changement permanent Publié le mercredi, 4 juillet 2018
   

Le changement est douloureux. Toutefois, libre à nous de le rendre plus ou moins douloureux. L’approche présentée ci-dessous (« Appreciate inquiry ») doit son succès au point de vue différent qu’elle utilise pour examiner une situation. Cela se traduit par un changement de formulation des questions que l’on se pose tous les jours : sortir du négatif au profit du positif.

La majorité des approches sur le changement se concentre sur les dysfonctionnements et leurs causes dans une organisation. Cette approche culpabilisante crée souvent une spirale négative. Le remède censé sauver la malade, le tue. Au moins, meurt-il guéri, pourraient dire certains. Pour quoi cette spirale négative ? Parce que le changement vient souvent d’en haut, qui agit souvent tardivement, malgré les appels de a base et que la faute est mise sur les collaborateurs, le service, l’environnement…

Une approche opposée se développe de puis quelques années : il s’agit de l’ « Appreciative inquiry » (ou « exploration positive »). Cette méthode, au lien d’analyser les dysfonctionnements, recherche au contraire les conditions qui président à la réussite afin d’en favoriser l’apparition. Paradoxe : comment améliorer une situation qui ne donne pas satisfaction sans rechercher les raisons de cette insatisfaction ?

L’approche proposée conduit à changer la nature des questions posées. Partant du constat que la réalité n’est ni noire, ni blanche, on cherche d’abord à faire ressortir le meilleur du passé afin d’identifier les conditions de réussite. Dans un second temps, on élabore une vision de la situation recherchée. Cette approche favorise la motivation et l’implication du plus grand nombre pour une mise en œuvre efficace.

Cela se résume à quatre étapes :

  1. Initier et Investiguer (les leçons des succès passés)
  2. Imaginer (les situations recherchées dans l’idéal)
  3. Innover (dans les solutions possibles avec les contraintes actuelles)
  4. Implémenter (mise en œuvre)

Les apports majeurs de cette méthode sont

  • L’accent mis sur ce qui réussit : étendre les bonnes pratiques, développer les émotions positives comme la fierté ou l’ouverture
  • L’implication du plus grand nombre : favoriser la compréhension et le travail d’équipe
  • L’utilisation d’entretiens appréciatifs : valoriser les personnes, surmonter les différences
  • Le recours à des slogans mobilisateurs pour donner un sens partagé

L’avez-vous testé ? Quel est votre retour ?

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales