English English
Dalett
Formation professionnelle, coaching individuel et collectif, stratégie de carrière
 
Accueil
Blog
Qui
Sommes-nous ?
Nos
Interventions
Nos
Publications
Nous
Contacter
 
Le blog d’Hercule Martin Manager
 
puce Le conte de Blanche-Neige revisité
Rubrique : Contes et humour,Les clés de l'employabilité Publié le vendredi, 28 août 2015
   

Blanche neige

Il était une fois une jeune fille au teint de lys, aux cheveux noirs comme l’ébène et aux lèvres rouge sang, qui s’appelait Blanche Neige. Un jour qu’elle cherchait du travail, elle trouva au détour d’une forêt une petite entreprise, qui ne payait pas de mine, mais qui ne nécessitait pas non plus de gros investissements de départ.

Ayant réuni ses maigres économies, obtenu l’aide aux demandeurs d’emploi repreneurs d’entreprise, et convaincu un banquier entreprenant, elle la racheta et se lança dans l’aventure d’en faire une entreprise saine.

Car là était bien la difficulté : si la production était acceptable, la maintenance laissait franchement à désirer, entraînant des défauts de qualité en cascade. Le premier problème qu’il lui fallait résoudre était donc d’obtenir de son personnel un effort important sur l’hygiène corporelle et l’ordre des locaux. Le « staff » comprenait 7 personnes, plus notre héroïne ; elle eut vite fait de s’apercevoir que parmi eux, il y avait :

  • un ingénieur maison pontifiant
  • un hypocondriaque allergique
  • un introverti maladif
  • un extraverti exubérant
  • un contestataire né
  • un imbécile congénital
  • un endormi tire-au-flanc

Elle eut fort à faire pour remettre chacun à son travail, et obtenir d’eux qu’ils se lavent et nettoient l’atelier. A l’ingénieur, elle fit des schémas mettant en évidence les vertus de l’hygiène ; à l’hypocondriaque, elle démontra l’influence de la poussière sur le rythme de ses éternuements ; à l’introverti, elle parla au creux de l’oreille et en tête à tête ; à l’extraverti, elle raconta une histoire drôle; elle embrigada le contestataire en le mettant publiquement au défi de se laver ; l’imbécile, elle le prit par les sentiments ; quant à l’endormi, elle laissa faire les autres…

Au bout d’une semaine, elle était exténuée, mais ils étaient propres, et l’atelier rutilait. Ces difficultés de maintenance levée, la production retrouva son meilleur niveau, et les indicateurs passèrent au beau fixe. Elle put par la suite revendre l’entreprise en engrangeant une jolie plus-value, et se constituer ainsi une dot tout à fait séduisante pour un beau prince charmant… mais ceci est une autre histoire !

Conclusion de cette fabulette : sachez vous arranger du savoir-être de ceux qui vous entourent.

Bonne reprise

Source : APL

     
   0 Commentaires Lire la suite

puce Laissez un commentaire

j’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

 
VOS CONTACTS

Vos contacts :

Gérard Rodach Maryse Hania
PRÉSENTATION
ACTUALITÉS
EBOOK
NOS LIVRES
CATÉGORIES
LIENS
RECHERCHE
S'ABONNER
ARCHIVES
         
Accueil / Blog
Qui sommes-nous ?
Nos interventions
 
Nos publications
Nous contacter
Documents téléchargeables
CGV
Politique de confidentialité
Information légales