projection

Il faut sauver le soldat « leadership »

Il est fréquent aujourd’hui de parler d’absence de vision tant des hommes politiques que des dirigeants d’entreprise. Quand bien même ces derniers se projettent dans le futur, leur vision ne descend pas forcément vers la base de leur organisation. Il en ressort un sentiment de frustration de la part des managers et collaborateurs qui ont l’impression d’être dans un « bateau ivre ». 

Dans un de ses derniers livres, « L’ordre du monde » (Pluriel, 2023), Henry Kissinger (1923-2023), qui fut un des grands diplomates des années 70, s’interroge : « On a souvent défini l’ordre mondial en partant de l’hypothèse que, si les gens peuvent se procurer et échanger librement les informations à l’échelle planétaire, la propension naturelle de l’être humain à la liberté s’enracinera et s’accomplira, tandis que l’histoire progressera en quelque sorte sur pilote automatique. Pourtant, les philosophes et les poètes ont longtemps séparé le champ de compétences de l’esprit en 3 sphères : information, connaissance et sagesse. »

Lire la suite

Etes-vous un fou, un amoureux ou un poète ?

I

l est bon de lire / relire des classiques. Dans « Le songe d’une nuit d’été » (Acte 5, scène 1) de William Shakespeare (1564-1616), je suis tombé en arrêt sur cette phrase : « le fou, l’amoureux et le poète sont tous faits d’imagination ». A chacun son style d’imagination ou plutôt à chaque moment sa forme d’imagination ?  

Lire la suite

Cherchez votre point aveugle

Dans une de ses nouvelles, « Drive my car », l’écrivain japonais Haruki Murakami imagine le dialogue suivant : deux hommes, qui ont aimé la même femme, partagent ce qu’ils ont perçu d’elle. A l’un qui dit qu’il ne lui semble pas l’avoir bien comprise, l’autre répond : 

« Nous, les hommes, nous ne savons jamais vraiment ce que pensent les femmes, vous ne croyez pas ? Voilà tout ce que je voulais dire et c’est valable pour n’importe quelle femme. 

Lire la suite

Votre travail a-t-il plus de sens ?

J-15 avant les fêtes de fin d’année. Un temps de répit pour réfléchir ?

Assis sur la berge d’un lac, un homme tente d’attraper des poissons à mains nues. Un promeneur s’approche, lui tape sur l’épaule et lui dit : « allons, mon bon monsieur, laissez-moi vous montrer comment on noue un filet ! Vous pourrez attraper plus de poissons ! » Le pêcheur est tellement concentré qu’il n’écoute que d’une oreille et, sans même regarder le promeneur, lui répond : « je n’ai pas le temps, je dois attraper des poissons ! »

Et vous ? Votre travail peut-il avoir plus de sens, être plus simple ou plus agréable ?

Adapté de René Egli, La formule du bonheur, J’ai lu

 

 

Revoir la notion de compétitivité

Aux Universités d’été de l’économie de demain, Emmanuel Faber, ex PDG de Danone, a fait un discours critique sur la notion de compétitivité. Tout en démontant certaines logiques dangereuses sur la compétitivité, il prône une nouvelle manière de l’aborder en prenant en compte l’environnement et la cohésion sociale.

J’y rajouterai, pour ma part, la notion de transmission. Lire la suite

Lectures d’été : qu’est-ce que l’identité ?

Qu’est-ce que l’identité ? En tant qu’être humain, nous évoluons au cours de notre vie. Nos cellules sanguines sont renouvelés tous les sept ans, nos neurones meurent et d’autres naissent… bref, beaucoup de choses changent. Sommes-nous toujours le même ?

Dans son livre sur l’intelligence artificielle, l’auteur parle du bateau de Vasco de Gama dont on change régulièrement les planches de bois. Est-ce toujours le même bateau ? Et si à la fin le bateau a été petit à petit entièrement renouvelé, est-ce toujours le même ? Et si quelqu’un qui aurait conservé toutes les planches d’origine reconstruisait avec un nouveau bateau, serait-ce un nouveau bateau ou le bateau originel ?

Cette réflexion philosophique est ancienne ; En voici son historique. Lire la suite

Quelle vie après le Covid ?

L’après covid se rapproche : en juin ? Septembre? 2022 ? En tout cas, la vaccination aidant, nous sortirons progressivement dans les mois à venir de cette phase d’hibernation et/ou de télétravail.

A quoi la vie professionnelle ressemblera ? Rappelez-vous il y a un an, en mars, les commentaires sur la nouvelle vie, la vie d’après.

Cela m’a rappelé un conte sur des bébés qui discutent dans le ventre de leur mère.

En voici une adaptation

Lire la suite

Donnez du sens aux tâches ennuyeuses

Nous avons tous des tâches à faire qui nous passionnent et d’autres qui nous ennuient. Ces dernières peuvent ennuyer certains et plaire à d’autres, tout comme les tâches qui nous plaisent ne sont pas forcément du goût de tout le monde.

Et si nous trouvions un sens à ces tâches « ennuyeuses » ?  Lire la suite

Ancrez vos savoirs grâce à l’effet Zeigarnik

Lorsque nous travaillons / formons à distance, nous n’avons ni les collègues, ni les indicateurs visuels (affichages, mémos…) pour nous rappeler tout ce que nous devons faire / apprendre sauf bien entendu ceux que nous avons créés physiquement ou mentalement.

Le résultat est que lorsqu’une activité est interrompue,  nous gardons en mémoire ce que nous étions en train de faire. Après, la tâche faite, on l’oublie. C’est Bluma Zeigarnik (1900-1988) qui a étudié ce phénomène en observant les serveurs dans un café. Ils se souviennent parfaitement des commandes, puis les oublient dès que les clients ont payé. Lire la suite

Qu’est-ce que le savoir ? La leçon de la 774ème nuit

Savez-vous que Shéhérazade se mit à raconter ses contes afin de ne pas être tuée par le Sultan ? Et comme il devait la faire tuer au matin, elle commençait une histoire dans la nuit mais ne la terminait pas au lever du jour. Voulant connaître la fin de l’histoire, le Sultan faisait reporter l’exécution. La nuit suivante, Shéhérazade finissait le conte, mais en commençait un autre tout de suite après. Cela dura mille et une nuits. Tant et si bien qu’il est raconté que le Sultan épargna Shéhérazade.

Lorsque fut la sept cent soixante-quatorzième nuit, Shéhérazade dit : Lire la suite